En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 688.21 PTS
-0.15 %
5 685.00
-0.2 %
SBF 120 PTS
4 483.12
-0.14 %
DAX PTS
12 678.45
+0.07 %
Dow Jones PTS
27 045.60
+0.16 %
7 932.52
+0.16 %
1.111
+0.38 %

Airbus qui rit, Boeing qui pleure

| Boursier | 1622 | 4.50 par 2 internautes

Avec 389 appareils livrés sur le premier semestre, l'avionneur européen est en passe de reprendre la première place mondiale du secteur en 2019...

Airbus qui rit, Boeing qui pleure
Credits Reuters

Changement de hiérarchie en vue dans l'aéronautique mondial. Après avoir dominé les débats pendant 7 années consécutives, Boeing devrait logiquement laisser son trône de premier constructeur mondial à son grand rival Airbus en 2019. En cause, bien sûr, les annulations de commandes des B737 MAX, alors que tous les appareils de ce type ont été interdits de vol à la suite de la catastrophe aérienne d'Ethiopian Airlines survenue le 10 mars, moins de cinq mois après la chute d'un appareil du même type de la compagnie indonésienne Lion Air. Si la firme de Seattle tourne depuis au ralenti, en s'enlisant dans la crise, tel n'est pas le cas d'Airbus qui continue son ascension, grâce notamment à son 'best-seller', l'A320.

Un bon mois de juin

Au match des livraisons d'avions, Airbus a nettement battu Boeing au premier semestre. Le constructeur européen a produit 389 appareils sur cette première moitié de l'année, en phase avec ses objectifs, avec une grosse accélération sur le mois de juin. Sur le mois dernier, la firme dirigée par Guillaume Faury a en effet livré 76 appareils dont 54 A320, 6 A220 (programme de moyen-courriers rachetés à Bombardier), 5 A330neo, 10 A350, notamment les premiers commandés par China Southern Airlines et Japan Airlines, et 1 A380 à la compagnie Emirates. Airbus s'est fixé comme objectif de livrer entre 880 et 890 avions après 800 livraisons en 2018, une année au cours de laquelle elles avaient été ralenties par des problèmes de moteurs équipant les versions "neo" de l'A320.

Carton plein pour l'A320

Du coté des commandes, celles-ci se montent à 145 appareils en juin pour Airbus, dont 86 appareils de la famille A320, dont 30 par Saudi Arabian Airlines venant de l'annulation de sa commande de 30 Boeing 737 MAX. Lancé à l'occasion du salon du Bourget, l'A321 XLR (extra long range, à très long rayon d'action) a été commandé pour 44 exemplaires par les compagnies American Airlines (20 appareils), l'australienne Qantas (10), l'espagnole Iberia (8) et l'irlandaise Aer Lingus (6).

Boeing trébuche

Cette annonce contraste avec celle de Boeing qui doit subir sur les six premiers mois de 2019 une chute de 37% de ses livraisons, à 239 unités. Le constructeur américain aura ainsi beaucoup de mal à rééditer sa performance de l'an dernier, lorsqu'il avait livré 806 avions, ce qui lui avait permis de conserver on rang de 1er constructeur mondial qu'il détenait depuis 2012.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2019

Rémy Cointreau sera sur le pont demain matin avec la publication de son chiffre d'affaires semestriel...

Publié le 17/10/2019

OPR en approche ...

Publié le 17/10/2019

Dernière grande banque à présenter ses comptes du troisième trimestre, Morgan Stanley a réservé une bonne surprise. Sur cette période, la banque a enregistré un bénéfice net, part du groupe,…

Publié le 17/10/2019

En tête du CAC40, PSA Groupe grimpe de 1,4% à 24,1 euros...

Publié le 17/10/2019

Safran Nacelles (groupe Safran) a signé un accord avec Virgin Atlantic Airways pour la maintenance, la réparation et la révision (Maintenance, Repair and Overhaul - MRO) des inverseurs de poussée…