En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 215.85 PTS
+0.38 %
5 210.00
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 136.68
+0.39 %
DAX PTS
11 457.70
+0.30 %
Dowjones PTS
26 031.81
+0.70 %
7 090.63
+0.79 %
1.133
+0.00 %

Airbus : le dirigeant d'Airbus D&S met à son tour en garde à propos d'un Brexit dur

| Boursier | 215 | Aucun vote sur cette news

Après Thomas Enders, qui avait créé une vive émotion fin janvier, un nouveau dirigeant d'Airbus vient de prévenir des risques d'un 'Brexit dur'...

Airbus : le dirigeant d'Airbus D&S met à son tour en garde à propos d'un Brexit dur

Après Thomas Enders, qui avait créé une vive émotion fin janvier, un nouveau dirigeant d'Airbus vient de prévenir des risques d'un 'Brexit dur'. Ainsi, une telle sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord ruinerait les perspectives de rapprochement entre le programme franco-allemand relatif à un nouvel avion de combat et celui de son rival britannique. C'est du moins ce qu'assure le dirigeant d'Airbus Defence and Space, Dirk Hoke, au journal allemand Handelsblatt. Selon ces commentaires de Dirk Hoke, relayés par ailleurs par Reuters, il serait "impératif" que l'UE et la Grande-Bretagne parviennent à un accord sur la sécurité, la défense et l'espace.

Hoke considère "extrêmement dangereux" de développer un système tel que le système de combat aérien du futur (SCAF) franco-allemand sans le soutien britannique. Le dirigeant d'Airbus ajoute que les commandes augmenteraient si la Grande-Bretagne participait, rendant l'appareil de combat plus concurrentiel. Paris et Berlin ont lancé la semaine dernière le premier acte du SCAF, qui doit permettre de remplacer les chasseurs Rafale et Eurofighter à l'horizon 2040. Un contrat de 65 ME financé à parts égales par la France et l'Allemagne sur deux ans a été notifié à Dassault Aviation et Airbus pour définir le concept et les architectures du programme, rappelle Reuters. Dirk Hoke a expliqué qu'il y avait des discussions sur l'adhésion de l'Espagne au programme, mais que les négociations sur le Brexit allaient être déterminantes concernant la coopération avec la Grande-Bretagne. "Nous devons attendre de voir s'il y aura un Brexit dur", a indiqué Hoke, selon lequel une telle issue serait "fatale pour la coopération".

Le président exécutif d'Airbus avait déjà alerté fin janvier au sujet des conséquences éventuelles d'un Brexit sans accord. Dans une vidéo postée sur le site Web du géant aéronautique, Thomas Enders constatait que le secteur aérospatial britannique était maintenant "au bord du précipice". Enders ne prévoyait pas d'évolution immédiate concernant la présence locale d'Airbus, mais faisait état de possibles "décisions potentiellement très préjudiciables pour le Royaume-Uni" par la suite, en cas de Brexit 'dur'. "S'il y a un Brexit sans accord, chez Airbus nous devrons prendre des décisions potentiellement très douloureuses pour le Royaume-Uni", avait averti le président du groupe, estimant que les ailes des Airbus pourraient même ne plus être fabriquées en Grande-Bretagne - en l'absence d'accord qui permettrait une sortie 'douce' du pays de l'Union européenne.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/02/2019

La statue des Oscars, dont la 91e édition se déroule dimanche sans maître de cérémonie pour la première fois depuis trente ans ( VALERIE MACON / AFP/Archives )Les Oscars sacreront-ils un…

Publié le 23/02/2019

Un manifestant avec un drapeau algérien proteste contre un éventuel 5e mandat du président algérien Abdelaziz Bouteflika, le 22 février 2019 à Alger ( RYAD KRAMDI /…

Publié le 23/02/2019

Affrontements le 23 février 2019 entre manifestants et militaires vénézuéliens à Ureña, ville frontalière avec la Colombie, après la fermeture temporaire des ponts frontaliers ordonnée…

Publié le 23/02/2019

Eric Drouet une figure des Gilets Jaunes le 16 février 2019 à Paris ( ERIC FEFERBERG / AFP/Archives )La figure des "gilets jaunes" Eric Drouet a tenté sans succès d'"approcher" le président…

Publié le 23/02/2019

Emmanuel Macron s'exprime au Salon de l'Agriculture le 23 février 2019 ( CHARLES PLATIAU / POOL/AFP )Emmanuel Macron a appelé à "réinventer" la Politique agricole commune (PAC) pour défendre…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Mise à disposition du Document de Référence 2018 (Rapport financier 2018 inclus)       Bezons, 22 février 2019 - Atos, un leader international de la transformation numérique, a…

Publié le 22/02/2019

Balyo annonce que son Conseil d’Administration, réuni ce jour, a décidé de procéder à l’émission d’environ 11,75 millions de Bons de Souscription d’Actions (« BSA ») attribués…

Publié le 22/02/2019

Vallourec annonce la création d'un nouveau Comité spécialisé, chargé d'assister le Conseil de Surveillance dans le suivi des questions de responsabilité sociale, environnementale et sociétale…

Publié le 22/02/2019

Touax a enregistré en 2018 un chiffre d'affaires de 154,5 millions d'euros, en repli de près de 9%. A périmètre et devises constants, il recule de 6,6%. Le chiffre d’affaires locatif annuel…

Publié le 22/02/2019

Au cours de 2018, les produits des activités de Touax s'établissent à 154,5 ME et 158,4 ME à périmètre et devises constants contre 169,7 ME en 2017,...