En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 029.72 PTS
-0.54 %
6 019.00
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 769.97
-0.5 %
DAX PTS
13 579.33
-0.62 %
Dow Jones PTS
28 992.41
-0.78 %
9 446.69
-1.88 %

Airbus grimpe, les affaires de corruption présumée bientôt oubliées ?

| Boursier | 258 | Aucun vote sur cette news

Airbus indique avoir conclu un accord de principe avec le parquet national financier français, le 'Serious Fraud Office' britannique et les autorités...

Airbus grimpe, les affaires de corruption présumée bientôt oubliées ?
Credits Reuters

Airbus indique avoir conclu un accord de principe avec le parquet national financier français, le 'Serious Fraud Office' britannique et les autorités américaines dans le cadre d'enquêtes pour corruption présumée ainsi que manque au respect de la réglementation américaine sur le trafic international d'armes.

Les accords restent soumis à l'approbation des tribunaux français et britanniques, ainsi que des tribunaux et des autorités de régulation américaines. Pour des raisons juridiques, l'avionneur explique ne pouvoir faire aucun commentaire sur les détails de ses discussions avec les autorités chargées de l'enquête.

Un accord à 3,6 milliards d'euros

Le groupe aéronautique européen était notamment visé par la Justice pour sa façon de recourir à des intermédiaires pour ses ventes d'avions de ligne, une pratique qui n'a plus cours depuis 2014 selon ses dirigeants.

Dans un communiqué diffusé en début de soirée, Airbus a précisé que "sous réserve d'approbation judiciaire, ces accords conduiront Airbus à inscrire une provision de 3,6 milliards d'euros dans ses comptes de l'exercice 2019 pour le paiement d'amendes potentielles aux autorités françaises, britanniques et américaines".

Des audiences auront lieu simultanément le 31 janvier en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis afin de valider ces accords, a-t-il ajouté.

Une annonce saluée par les opérateurs

Le marché accueille favorablement cette information avec un titre qui a grimpé de 1% à 134,24 euros à la clôture. Citi, à l''achat' sur la valeur, affirme que si le montant du règlement n'a pas été divulgué, l'accord réduit le risque et "enlève une raison de ne pas posséder l'action". Le broker estime le coût maximum de l'accord à 4 milliards d'euros soit 5 euros par titre.

A 'conserver', Jefferies se félicite de cette annonce. Les 3 MdsE rapportés par les médias se situent dans la partie supérieure de ce que le courtier considère comme un coût probable. Néanmoins, la société serait toujours en bonne position en termes de liquidités nettes même après le paiement d'un tel montant, puisque l'analyste estime ces dernières à 13,7 milliards d'euros à la fin de l'année 2019.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2020

Une petite erreur s'est glissée dans le titre de notre dépêche précédente à propos de Mediawan. Mediawan a nommé Victoire Grux et non Victoria Grux au poste de directrice de la…

Publié le 21/02/2020

DLSI Groupe a publié un chiffre d'affaires consolidé 2019 en hausse de 1,8% à 234,4 millions d'euros. Le spécialiste des prestations de travail temporaire précise dans son communiqué que…

Publié le 21/02/2020

L'international progresse de 8,7% sur l'exercice

Publié le 21/02/2020

IMPLANETLe spécialiste des implants vertébraux et des implants chirurgicaux du genou publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsYMAGISLe spécialiste des technologies numériques pour l'industrie…

Publié le 21/02/2020

DBV Technologies vient d'annoncer que la FDA avait indiqué que la réunion du Comité Consultatif sur les produits allergènes se tiendra le 15 mai 2020 pour discuter de la demande de licence de…