En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-
4 774.5
-0.62 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.136
+0.04 %

Airbus aurait encore besoin de 12 mois pour rattraper les retards de livraison d'A320neo

| Boursier | 962 | Aucun vote sur cette news

Près de 70 appareils attendraient encore de recevoir leurs moteurs autour des usines de production...

Airbus aurait encore besoin de 12 mois pour rattraper les retards de livraison d'A320neo
Credits Reuters

Airbus devrait avoir besoin d'une année complète pour que les problèmes de livraison affectant son A320 neo ne soient plus qu'un mauvais souvenir. Le groupe européen a été contraint d'ajuster son calendrier de livraison début 2018 après qu'une panne eut été découverte sur les moteurs Pratt & Whitney, tandis que CFM International n'a pas réussi à résoudre les problèmes de production chez ses principaux fournisseurs.

"Beaucoup de choses vont dépendre de la disponibilité des moteurs et nous devons nous assurer que nous savons clairement ce que les fournisseurs peuvent faire", a déclaré Chris Buckley, vice-président exécutif d'Airbus pour l'Europe, l'Afrique et l'Asie-Pacifique dans une interview accordée à Bloomberg. "Il faudra certainement encore 12 mois pour rattraper ce retard".

Près de 70 appareils attendraient encore de recevoir leurs moteurs autour des usines de production. "Lentement mais sûrement, nous nous adaptons à la situation", a précisé le dirigeant. "Ce que nous devons faire, c'est de retrouver une certaine stabilité dans la livraison de nos avions - à temps, pour nos clients, comme ils s'y attendent".

Malgré ces déboires sur un des modèles les plus demandés actuellement sur le marché, Airbus espère encore atteindre son objectif global de production 2018, soit environ 800 avions.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…