En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 231.43 PTS
+0.57 %
4 235.00
+0.73 %
SBF 120 PTS
3 331.01
+0.84 %
DAX PTS
9 580.31
+0.37 %
Dow Jones PTS
20 943.51
-4.44 %
7 486.29
+0. %

Air France-KLM s'envole après la purge

| Boursier | 890 | 4.50 par 2 internautes

Dans le sillage du marché, Air France-KLM s'offre un gros rebond de près de 17% à 5 euros...

Air France-KLM s'envole après la purge
Credits Air France

Dans le sillage du marché, Air France-KLM s'offre un gros rebond de près de 20% à 5,1 euros à la mi-journée. Malmené depuis le début de l'année en raison de la propagation de l'épidémie de coronavirus, le titre a flanché de 12,7% hier à la suite de l'annonce de mesures drastiques prises par Washington pour tenter d'enrayer la diffusion du Covid19. Le président américain a en effet interdit aux ressortissants des vingt-six pays européens de l'espace Schengen de se rendre aux Etats-Unis, pour une durée de 30 jours à compter de vendredi minuit. Un énorme coup dur pour les compagnies aériennes, autant européennes qu'américaines d'ailleurs, dans la mesure où l'axe transatlantique est un des plus lucratifs pour le secteur.

La desserte des Etats-Unis maintenue en grande partie, pour le moment

Du 14 au 28 mars 2020 inclus, Air France prévoit pour le moment de maintenir les dessertes d'Atlanta, Chicago, Détroit, Los Angeles, New York JFK, San Francisco et Washington. A ce stade, la compagnie est dans l'attente de précisions de la part des autorités américaines sur la possibilité de maintenir la desserte de Miami, Boston et Houston. Air France travaille par ailleurs avec ses partenaires KLM, Delta Air Lines et Virgin Atlantic à la mise en place d'un plan de continuité de la desserte des Etats-Unis pour ses clients au-delà du 28 mars 2020.

5,5 milliards d'euros de liquidités immédiatement disponibles

Le Groupe Air France-KLM a par ailleurs indiqué avoir tiré sa ligne de crédit renouvelable (revolving credit facility agreement) conclue le 29 avril 2015 et amendée le 6 novembre 2017 pour un montant total de 1,1 milliard d'euros réparti en deux tranches de 550 millions d'euros chacune. Le Groupe dispose donc désormais de plus de 5,5 milliards d'euros de liquidités immédiatement disponibles pour faire face aux possibles évolutions du contexte.

Un "plan d'adaptation" en cours d'élaboration

Face à une situation d'une "gravité sans précédent", le directeur général du groupe franco-néerlandais, Benjamin Smith, a annoncé ce matin à ses salariés la préparation d'un "plan d'adaptation". Dans un message interne sous forme de vidéo dévoilé par 'Les Echos', le patron d'AF-KLM explique avoir demandé à Anne Anne Rigail et à Pieter Pieter, les dirigeants des deux entités, de travailler sur un plan rapide d'adaptation d'Air France-KLM.

"En un mois, notre groupe a perdu 50% de sa valeur... Entre mars et août, sur l'ensemble de notre réseau, les réservations ont déjà subi une très forte baisse". "Nous sommes dans une situation financière et économique aggravée par la récente décision américaine", souligne Benjamin Smith, qui précise que des mesures sociales sont à l'étude. Le dirigeant explique également compter sur le soutien des pouvoirs publics : "nous avons entamé un dialogue quotidien avec les autorités nationales et européennes... Sur le plan national, nous avons demandé la possibilité de différer les paiements de taxes et de redevances, ainsi que de certaines cotisations sociales".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/04/2020

EssilorLuxottica remonte de 4% ce jeudi à 97,50 euros, alors qu'au vu de l'épidémie actuelle de COVID-19, le Conseil d'administration du groupe a...

Publié le 02/04/2020

Dassault Systèmes (-4,11% à 127 euros), qui avait, jusqu'à présent, bien résisté en Bourse aux fortes perturbations liées au coronavirus, est relégué à la dernière place du CAC 40 après…

Publié le 02/04/2020

Walgreens Boots Alliance bondit en pré-séance à Wall Street après avoir présenté des résultats meilleurs que prévu pour son deuxième trimestre...

Publié le 02/04/2020

Presque une anomalie de marché...

Publié le 02/04/2020

OSE Immunotherapeutics s'envole de 90% ce jeudi à 5,70 euros, alors que la société a annoncé que l'analyse des données de l'étape 1 prévue au...