En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 924.89 PTS
-
4 905.5
-0.08 %
SBF 120 PTS
3 923.96
-
DAX PTS
11 066.41
-
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
+0.00 %
1.138
+0.15 %

Air France KLM remonte au-dessus des 9 euros !

| Boursier | 271 | Aucun vote sur cette news

Air France-KLM est remonté de plus de 6,5% ce jeudi et est repassé le cap des 9 euros, à 9,20 euros, en clôture en Bourse de Paris, alors que les...

Air France KLM remonte au-dessus des 9 euros !
Credits Air France

Air France-KLM est remonté de plus de 6,5% ce jeudi et a repassé le cap des 9 euros, à 9,12 euros en clôture, alors que les analystes continuent de refaire leurs comptes sur le dossier après les récentes annonces de résultats de la compagnie... Côté brokers, HSBC a revu en hausse de 10 à 11 euros son objectif de cours en restant acheteur de la valeur, alors que UBS a réhaussé son cours cible à 8,65 euros en restant neutre. Barclays parle quant à lui d'un solide trimestre écoulé, dopé par une performance meilleure qu'attendue au niveau de la recette et des coûts unitaires... La dynamique sur les deux indicateurs à l'entrée du quatrième trimestre est légèrement plus modérée, les revenus unitaires sur la zone Latam et le marché intérieur français diminuant, et le paiement rétroactif des coûts de main-d'oeuvre pesant sur les coûts unitaires.

Barclays est à 'pondération en ligne' sur la valeur avec un objectif de 9 euros tout rond. Selon le broker, la compagnie aurait besoin de voir sa recette unitaire progresser de 2% pour compenser totalement l'effet carburant l'an prochain.
La société affiche une certaine discipline autour de ses plans de croissance pour 2019, qui reposent sur une croissance du long-courrier de 3%, de 1% à 2% du moyen-courrier et une baisse de 6% sur les liaisons 'point to point', compte tenu de la restructuration en cours du réseau domestique français...

Un peu plus confiant

Alphavalue avait aussi commenté les derniers chiffres du groupe de manière rassurante : Après les très bons résultats du troisième trimestre, l'analyste a légèrement augmenté ses prévisions pour l'exercice 2018... Dans une moindre mesure, il a également revu à la hausse ses estimations pour l'année prochaine afin de refléter les revenus supplémentaires potentiels générés par l'augmentation des capacités, en particulier sur les vols long-courriers.
Le bureau d'études se dit maintenant un peu plus confiant sur le titre car il s'attend à ce que la société continue à gérer efficacement ses revenus unitaires. Toutefois, les perspectives pour le trimestre et l'exercice suivants devraient rester sous pression alors que la direction continuera à faire face à des défis stratégiques et à la hausse continue de la facture carburant. Au final, Alphavalue est resté à 'accumuler' sur le dossier avec un cours cible de 10,3 euros.

Solide performance commerciale

Rappelons que le groupe a réalisé un résultat d'exploitation de 1,065 milliard d'euros au troisième trimestre, en repli de 6,7%, pour des revenus de 7,55 MdsE, en hausse de 5,8% en comparable. L'Ebitda a atteint 1,77 MdE et le bénéfice net part du groupe est ressorti à 786 ME (+145 ME). "La solide performance commerciale associée aux efforts de réduction des coûts ont contribué à compenser pour une large part les effets négatifs de l'augmentation du pétrole et des devises", a expliqué le transporteur.

Liberum est resté à 'conserver' sur le dossier en évoquant une performance "raisonnable" avec un résultat d'exploitation légèrement inférieur, une croissance du chiffre d'affaires qui compense les coûts de carburant plus élevés, mais pas les fluctuations monétaires défavorables. La surperformance au niveau des bénéfices nets est due à un taux d'imposition inférieur aux prévisions. Si la valorisation d'Air France KLM apparaît peu exigeante, le broker estime que le marché 'price' la compagnie à ces bas niveaux pour de bonnes raisons...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

Après avoir obtenu l'autorisation réglementaire nécessaire, Amundi annonce le lancement d'un programme de rachat d'actions, via un mandat conclu avec...

Publié le 20/11/2018

A l'issue de cette cession, la participation d'Axa au capital d'EQH diminue, passant de 72,2% des actions ordinaires d'EQH en circulation à 59,3%...

Publié le 20/11/2018

Son appareil est un dispositif d'épuration d'air dédié aux grands volumes intérieurs...

Publié le 20/11/2018

Statum, co-dirigée notamment par Brice Aquilina (ex I-prospect) vient renforcer l'offre Média du Groupe...