En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
-0.26 %
4 880.5
-0.43 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-0.24 %
DAX PTS
10 924.70
-0.04 %
Dowjones PTS
24 558.82
+0.13 %
6 754.33
-0.14 %
1.136
-0.07 %

Air France KLM : le titre coule !

| Boursier | 695 | Aucun vote sur cette news

Dire que la séance avait bien commencé... En hausse de plus de 5% à l'ouverture, le titre Air France KLM a touché un niveau plus observé depuis 2011, à...

Air France KLM : le titre coule !
Credits Air France

Dire que la séance avait bien commencé... En hausse de plus de 5% à l'ouverture, le titre Air France KLM a touché un niveau plus observé depuis 2011, à 14,65 euros, avant de fortement retomber. C'est un euphémisme puisque l'action de la compagnie franco-néerlandaise chute désormais de plus de 10% à 12,5 euros dans de très gros volumes.

Les comptes trimestriels ont pourtant confirmé le redressement du transporteur, ressortant même supérieurs aux attentes du consensus. Mais compte tenu de l'impressionnante variation du titre cette année (+170%), la moindre déception est presque logiquement sanctionnée. Elle semble en l'occurrence venir de l'évolution des coûts dans la mesure où les coûts unitaires ont progressé de 0,6% à change constant au troisième trimestre après un repli de 0,3% au trimestre précédent et une baisse de 1% sur le premier semestre. De plus, si le groupe a confirmé viser une baisse de 1,0% à 1,5% de ses coûts unitaires cette année à changes, prix du carburant et charges de retraite constants, cette prévision exclut désormais les effets de l'amélioration du coefficient d'occupation et du partage des bénéfices ("profit sharing").

Enfin, le soutien fourni par la baisse de la facture carburant au cours des derniers trimestres est en train de s'estomper. Elle devrait même augmenter de 100 M$ (stable en euros) au quatrième trimestre. Sur 2018, le groupe table pour l'instant sur une facture carburant stable en euros et en hausse de 300 M$ par rapport à 2017, sur la base des prix à terme actuels.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Onxeo examine toutes les voies de recours et de négociation possibles...

Publié le 13/12/2018

Le Conseil d'administration d'ARTEA (Code ISIN : FR0012185536/ Mnémonique : ARTE), réuni le 20 novembre 2018, a décidé la mise en oeuvre du programme de rachat…

Publié le 13/12/2018

Ivry, 13 décembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 13/12/2018

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropaCorp a essuyé une perte nette, part du groupe de 88,9 millions d’euros contre - 70,6 millions d’euros, un an plus tôt. Le groupe a enregistré des…

Publié le 13/12/2018

Depuis le dernier trimestre 2017, début du partenariat entre le spécialiste du marketing point de vente MEDIA 6 et Lucibel, la collaboration entre les...