5 399.09 PTS
+0.00 %
5 408.00
+0.16 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
-
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.00 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Agon ne voit pas pourquoi Nestlé sortirait de L'Oréal

| Boursier | 165 | Aucun vote sur cette news

La relation entre les deux groupes profite à tout le monde, selon le PDG du Français...

Agon ne voit pas pourquoi Nestlé sortirait de L'Oréal
Credits Reuters

Le PDG de L'Oréal, Jean-Paul Agon ne voit pas pourquoi Nestlé renoncerait à sa participation au capital, très profitable pour les deux entreprises. Il l'a rappelé dans un entretien accordé à Bloomberg. "Tous nos actionnaires sont là pour le long terme, ce qui nous permet de ne pas piloter l'entreprise pour le trimestre suivant mais dans une vision stratégique globale de long terme", a-t-il expliqué. Il est vrai que Nestlé n'a pas trop à se plaindre de son investissement depuis que les deux groupes ont noué des liens capitalistiques dans les années 70. Il y a quelques semaines, lors d'une présentation, le management du groupe de Vevey s'était employé à recadrer les financiers qui estimaient que l'argent immobilisé sur les 23,2% du capital de L'Oréal, qui représentent la coquette somme de 24,4 milliards d'euros sur la base des cours actuels, était mal employé. Les chiffres sont éloquents : l'investissement délivre un rendement moyen de 12% par an depuis 42 ans et même 14% sur les dix dernières années. La contribution de L'Oréal représente, de surcroît, 9% du bénéfice par action de Nestlé depuis 2007.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

La société va faire son entrée dans l'indice...

Publié le 11/12/2017

Une fois mariés, les deux groupes devraient aller chercher un nouveau CEO à l'extérieur...

Publié le 11/12/2017

Un nouveau système de propulsion pour le nautisme...

Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

CONTENUS SPONSORISÉS