5 302.17 PTS
+0.23 %
5 289.0
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 251.13
+0.27 %
DAX PTS
12 470.49
-0.14 %
Dowjones PTS
25 042.81
+0.31 %
6 828.22
+0.72 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Affine : ça bouge au capital, OPA en vue?

| Boursier | 239 | Aucun vote sur cette news

Ça bouge sur le dossier Affine...

Affine : ça bouge au capital, OPA en vue?
Credits Affine

Ça bouge sur le dossier Affine. Le titre de la foncière progresse de 2,7% à 16,73 euros actuellement à Paris dans une actualité dominée par de gros bouleversements au sein du capital. On a en effet appris dans deux documents révélés par l'AMF au cours des dernières heures qu'Opupelus Holdings, le deuxième actionnaire d'Affine derrière Holdaffine, avait cédé hors marché toute sa participation, soit environ 20,5% du capital, au concert composé des sociétés d'assurance mutuelle SMABTP et SMAvie BTP.

Bouleversement du capital

SMABTP et SMAvie BTP ont précisé au régulateur avoir acquis les 15 et 17 novembre, sur le marché et hors marché, au prix de 15,90 euros par titre, respectivement 1.284.586 actions Affine représentant 12,77% du capital et 9,13% des droits de vote de la société, et 827.055 actions Affine, représentant 8,22% du capital et 5,88% des droits de vote de la société.

Discussions avec le principal actionnaire

Le concert, qui détient désormais 21% du capital de la foncière et 15,02% des droits de vote, ne compte pas s'arrêter là dans la mesure où il a indiqué envisager de poursuivre ses achats en fonction des conditions de marché et surtout "avoir eu des contacts avec Holdaffine pour racheter sa participation en vue d'une prise de contrôle d'Affine". SMABTP et SMAvie BTP n'ont pas accepté les conditions proposées par le premier actionnaire d'Affine (avec 31,7% du tour de table). "Elles souhaitent poursuivre les contacts avec Holdaffine et, en fonction de l'évolution de ces contacts, pourraient demander une représentation au conseil d'administration d'Affine et, le cas échéant, acquérir le contrôle de la société".

Le concert estime par ailleurs que le groupe Affine doit poursuivre et accélérer sa stratégie de recentrage de ses actifs et a besoin de fonds propres complémentaires.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Technicolor a essuyé une perte nette de 173 millions d'euros contre une perte de 26 millions d'euros, un an plus tôt. Elle comprend une dépréciation comptable de 113 millions d’euros des actifs…

Publié le 21/02/2018

CBO Territoria a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 80,7 millions d'euros, en hausse de 24%. Les revenus locatifs bruts ont reculé de 2% à 18,8 millions. Les ventes en promotion…

Publié le 21/02/2018

Pour l'année 2017, le chiffre d'affaires de Median Technologies s'élève à 7,69 millions d'euros, en hausse de 21%. La prise de commandes nette s'élève à 14,69 millions, alimentant un carnet de…

Publié le 21/02/2018

Vallourec a accusé au quatrième trimestre 2017 une perte nette de 164 millions d'euros, contre une perte de 183 millions d'euros au quatrième trimestre 2016. Le résultat brut d'exploitation est…

Publié le 21/02/2018

EOS imaging a annoncé la première installation d'un système EOS au sein du groupe Asklepios, deuxième groupe hospitalier privé en Allemagne. Le système EOS est disponible à l'hôpital Asklepios…

CONTENUS SPONSORISÉS