En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 207.24 PTS
-4.3 %
4 179.50
-4.9 %
SBF 120 PTS
3 303.23
-4.1 %
DAX PTS
9 544.75
-3.94 %
Dow Jones PTS
21 158.36
-3.46 %
7 545.51
-3.43 %

Aéronautique : JP Morgan craint le pire

| Boursier | 1851 | 3 par 1 internautes

Safran (-19%) et l'ensemble du secteur aéronautique sont encore une fois en première ligne lors de cette nouvelle journée de repli marqué sur les...

Aéronautique : JP Morgan craint le pire
Credits Reuters

Safran (-19%) et l'ensemble du secteur aéronautique sont encore une fois en première ligne lors de cette nouvelle journée de repli marqué sur les places boursières. JP Morgan estime qu'il faudra "plusieurs années pour que l'industrie aérienne mondiale se rétablisse et que cela aura inévitablement un impact sur l'aérospatiale civile européenne". Selon la banque américaine, le trafic aérien mondial diminuera de 20 à 30% en 2020, soit trois fois plus que dans les 12 mois qui ont suivi les attentats du 11 septembre !

Dans ces conditions, la plupart des compagnies aériennes pourraient être insolvables d'ici le mois de mai. Pour le broker, le secteur pourrait avoir besoin de 200 milliards de dollars de soutien gouvernemental... Concernant plus précisément Safran, JP Morgan a maintenu son conseil 'neutre' après avoir dégradé la valeur il y a deux jours, mais a de nouveau coupé son objectif, de 95 à 66 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 01/04/2020

L'épidémie de coronavirus Covid-19, définie comme pandémie par l'OMS le 12 mars 2020, a déclenché une crise sanitaire mondiale sans précédent de par...

Publié le 01/04/2020

Compte tenu de la crise du Covid-19, Dassault Aviation a décidé de suspendre ses objectifs 2020. Par ailleurs, le constructeur aéronautique a décidé de tenir l’Assemblée générale du 12 mai…

Publié le 01/04/2020

Safran est à nouveau secoué en Bourse...

Publié le 31/03/2020

Les actions nouvelles Drone Volt seront admises sur la même ligne de cotation que les actions anciennes...

Publié le 31/03/2020

Dassault Aviation poursuit son approvisionnement de plusieurs centaines de milliers de masques de différents types...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/04/2020

Des discussions seront engagées avec les autorités réglementaires pour déterminer la meilleure voie de poursuite de développement du produit

Publié le 01/04/2020

Pour aborder la crise, Engie indique disposer de l'un des bilans les plus solides du secteur, avec 16,4 MdsE de liquidité...

Publié le 01/04/2020

Ces résultats de Pixium Vision complètent et renforcent les données à 12 mois...

Publié le 01/04/2020

Désormais, 7.581 titres et 87.443,57 euros figurent au contrat de liquidité...

Publié le 01/04/2020

Engie maintient son Assemblée générale annuelle 2020 mais coupe son dividende au titre de 2019...