Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 815.39 PTS
-0.25 %
5 812.50
-0.26 %
SBF 120 PTS
4 591.26
-0.29 %
DAX PTS
14 003.67
-0.54 %
Dow Jones PTS
31 270.09
-0.39 %
12 683.33
+0. %
1.203
-0.23 %

ADL Partner : les tendances de la presse papier au temps du COVID

| Boursier | 577 | Aucun vote sur cette news

Quels sont les gagnants de la crise dans la presse ?

ADL Partner : les tendances de la presse papier au temps du COVID
Credits Reuters

ADL Partner a fait le point sur l'évolution des usages de la presse magazine en période COVID. Le groupe français expert du data marketing cross-canal et leader de la distribution d'abonnements magazines en France remarque un bouleversement des modes de consommation. "Depuis sa création, il y a près de 50 ans, le Groupe ADLPerformance a toujours soutenu les abonnements à la presse magazine. Et en cette année si particulière, ADLPerformance a pu maintenir la quasi-intégralité de ses opérations marketing permettant à la fois d'aider la presse dans sa diffusion mais également de proposer aux consommateurs la possibilité de continuer à lire, s'instruire, se cultiver et se détendre...", indique Bertrand Laurioz, Président-Directeur-Général du Groupe ADLPerformance.

L'année 2020 est très particulière pour la presse magazine, marquée par un essor de la transformation digitale, une baisse du marché publicitaire, et de véritables difficultés dans la distribution en kiosque au 1er semestre.

Regain d'intérêt

Dans ce contexte sanitaire, les Français n'ont pas délaissé l'abonnement aux magazines papier. Pour ADL Partner, après un 1er semestre en baisse importante (en partie liée à une diminution des campagnes marketing), le Groupe a observé au 2e semestre 2020, à l'occasion du 2e confinement et des couvre-feux, une forte hausse des recrutements de nouveaux abonnements aux magazines papiers (+6,4% par rapport au 2e semestre 2019), montrant un regain d'intérêt des français pour une lecture sur support physique, proche de celui observé par les libraires pour les livres.

La pause papier des enfants !

La presse jeunesse a connu une augmentation très significative des nouveaux abonnements au 2e semestre 2020. Ainsi la presse destinée aux enfants de moins de 7 ans a connu +27% de hausse des abonnements sur le 2e semestre 2020 comparé au 2e semestre 2019 (+3% sur toute l'année 2020). La presse s'adressant aux enfants de 7 à 13 ans a progressé de +16% au 2e semestre 2020, comparé au 2e semestre 2019 (+3% sur toute l'année 2020). "A l'heure où les écrans sont devenus les principaux amis de nos jeunes, les parents sont évidemment soucieux de l'apprentissage de la lecture ou tout simplement de permettre des pauses 'papier' à leurs enfants", explique Nancy Faure, Directrice Générale du Pôle Presse d'ADLPerformance.

S'occuper à la maison

Par ailleurs, Nancy Faure observe encore : "Le temps contraint, que nous avons passé dans nos appartements et maisons en cette fin d'année, a favorisé un regain d'intérêt pour les activités liées à la maison ou à faire à la maison". Ainsi les recrutements d'abonnements aux magazines de la catégorie Maison/ Déco/ Jardin, après un 1er semestre difficile, ont progressé de plus de +17% au 2e semestre 2020 comparé au 2e semestre 2019 (chiffre significatif sur une catégorie déjà très forte), et ceux pour les magazines de Loisirs créatifs ont progressé de +16% au 2e semestre 2020 comparé au 2e semestre 2019. D

ans un registre de détente à la maison, la catégorie Jeux/mots croisés a progressé de +14% au 2e semestre (+4% sur l'année 2020) et la catégorie des magazines de Bande dessinée, de 66% au 2e semestre (+ 50% sur l'année).

Enfin, les magazines d'actualité ont connu une progression de leurs abonnements de plus de 16% au 2e semestre 2020 comparé au 2e semestre 2019 (+4% sur l'année) tandis que les magazines liés aux sciences ont vu leurs abonnements progresser de +7% au 2e semestre comparé au 2e semestre 2019.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/03/2021

Progrès significatifs

Publié le 04/03/2021

Le CAC 40 est dans le rouge ce matin dans le sillage des indices américains. Les indices américains qui ont été plombé hier par les envolées des rendements obligataires aux Etats-Unis. Le taux…

Publié le 04/03/2021

Walt Disney, géant américain du divertissement qui met désormais l'accent sur les services de streaming avec Disney+, réduit la voilure en Amérique du...

Publié le 04/03/2021

Prodware a fait part d'un résultat net, part du groupe, 2020 en augmentation de 7,1% à 11,3 millions d'euros. L’Ebitda a affiché une croissance de 3,1%, et ce, malgré la baisse du chiffre…

Publié le 04/03/2021

Alors que la société Blade SAS, spécialiste du cloud PC à destination des joueurs de jeux vidéo, a été placée en procédure de redressement judiciaire...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne