En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 911.25 PTS
-0.47 %
5 900.5
-0.5 %
SBF 120 PTS
4 648.38
-0.48 %
DAX PTS
13 168.62
-0.55 %
Dow Jones PTS
28 002.56
-0.01 %
8 307.05
-0.1 %
1.108
+0.3 %

Actiplay : les dépréciations d'actifs pèsent lourd, toujours en recherche d'un repreneur

| Boursier | 227 | Aucun vote sur cette news

Reprise de cotation demain

Actiplay : les dépréciations d'actifs pèsent lourd, toujours en recherche d'un repreneur
Credits Reuters

Actiplay annonce une perte opérationnelle de 491 KE au cours du premier semestre 2019, période à l'origine de sa demande d'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire auprès du Tribunal de Commerce de Bordeaux.

Le groupe a procédé, lors de cet arrêté de comptes semestriels, à d'importantes dépréciations d'actifs entrainant une charge exceptionnelle totale de 2,71 ME (en intégrant les charges liées à la procédure en cours et aux réductions des charges de personnel).

Le résultat net part du Groupe ressort ainsi au 30 juin 2019 en perte de -3,58 ME, affectant les capitaux propres qui ressortent de leur côté à -3,11 ME.

Dès la fin du premier semestre et durant l'été, Actiplay a pu réduire fortement ses charges opérationnelles et se recentrer sur ses activités rentables et pérennes. Actiplay a également entamé des discussions en vue de la cession d'un de ses actifs non stratégiques, le portail www.jeux.com

Dans ce cadre, le Tribunal de Commerce de Bordeaux vient d'accepter l'ouverture d'une seconde période d'observation, ouverte jusqu'au 24 avril 2020, au bénéfice de la société. Cette période doit permettre de finaliser la restructuration de l'activité et de faciliter la recherche d'un repreneur partiel des actifs ou du groupe.

Actiplay attend un EBITDA positif sur ce T3 2019 et fait part d'une légère progression de la trésorerie, passée de 368 KE au 30 juin à 498 KE au 30 septembre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/11/2019

SMCP rechute de 7% à 12 euros en fin de séance, les investisseurs s'inquiétant toujours des problèmes rencontrés par Shandong Ruyi Technology Group,...

Publié le 18/11/2019

Lundi 18 novembre16h00 aux Etats-UnisIndice de confiance des constructeurs immobiliers en novembreMardi 19 novembre14h30 aux Etats-UnisPermis de construire et mises en chantier en octobreMercredi 20…

Publié le 18/11/2019

Nexans annonce une extension de 5 ans de son contrat avec les Chantiers de l'Atlantique , l'un des leaders mondiaux de la construction navale, en vue...

Publié le 18/11/2019

Pernod Ricard a rapidement réagi à l'article du Parisien selon lequel le groupe exercerait une "pression permanente" sur les salariés pour les inciter à boire au travail. Selon les propos deux…

Publié le 18/11/2019

Nicox trébuche de 8% à 4,1 euros à Paris, logiquement sous pression après un nouvel appel au marché...