En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 011.98 PTS
-0.21 %
4 996.0
-0.47 %
SBF 120 PTS
3 964.56
-0.1 %
DAX PTS
12 430.56
-0.45 %
Dow Jones PTS
26 281.82
+0.05 %
9 629.66
-0.77 %
1.133
+0.8 %

Accor : arguments à l'appui

| Boursier | 1442 | 1 par 1 internautes

Accor redonne 1,7% ce mercredi sur les 27 euros après deux séances de gros rebond...

Accor : arguments à l'appui
Credits Reuters

Accor redonne 1,7% ce mercredi sur les 27 euros après deux séances de gros rebond. Un sursaut qui permet de limiter le retard de l'action depuis le 1er janvier à environ 35%. Parmi les derniers avis d'analystes, AlphaValue est repassé d'acheter à 'accumuler' sur le dossier avec un cours cible ajusté de 40,90 à 28,80 euros. Bernstein avait de son côté réitéré son opinion 'surperformer' avec un objectif de 35 euros.

Les brokers soulignent que le management du groupe a tenu des propos plutôt rassurants de la part de Sébastien Bazin. Dans un entretien accordé lundi à 'BFM Business', le PDG d'Accor a indiqué que le groupe a les "reins assez solides" pour faire face à la crise du coronavirus et qu'il n'aura pas besoin de l'aide du gouvernement français.
A ce jour, plus de la moitié des hôtels sous enseigne Accor sont fermés, et deux tiers devraient l'être dans les semaines à venir... La bonne nouvelle dans cet environnement concerne le marché hôtelier chinois, avec une reprise progressive des taux d'occupation et de l'activité de restauration.

La dégradation brutale de l'environnement a amené le groupe à prendre des mesures drastiques pour l'ensemble de ses opérations. Ces mesures sont indispensables pour atténuer l'impact sur les résultats et la liquidité du groupe Accor, et préparer le rebond d'après-crise. Dans cette situation inédite, la direction se tient plus que jamais aux côtés de ses employés, de ses partenaires et de ses parties prenantes, leur apportant son temps, ses ressources, et l'accès à ses réseaux locaux et internationaux.

Mesures d'adaptation

Les premières mesures pour faire face à cette situation ont été mises en place dès le mois de février. Compte tenu de l'évolution décrite ci-dessus, le groupe a décidé de mettre en place de nouvelles actions fortes. Au global, celles-ci incluent : - L'interdiction de voyager, le gel des embauches, le chômage partiel ou technique concernant 75% des effectifs des sièges dans le monde au deuxième trimestre, générant une réduction minimum de 60 millions d'euros des coûts centraux sur l'année 2020, - La revue des investissements récurrents prévus pour 2020, aboutissant à une diminution de 60 millions d'euros des dépenses pour l'exercice. Le groupe continue parallèlement de rationaliser tous les autres foyers de coûts (distribution, marketing, informatique...), pour faire face à la réduction anticipée du chiffre d'affaires.

Bilan solide

Grâce à sa transformation récente vers un modèle "asset-light" et à sa stratégie de préservation des liquidités, Accor peut aujourd'hui s'appuyer sur un bilan fort, avec plus de 2,5 milliards d'euros de liquidités disponibles, et une ligne de crédit revolving non tirée de 1,2 milliard d'euros.
S'il est encore trop tôt pour estimer la durée de cette crise, le groupe anticipe d'ores et déjà de fortes répercussions sur ses performances pour 2020, mais demeure très optimiste sur les perspectives de l'industrie hôtelière, a fortiori sur celles du groupe, que ce soit pour ses collaborateurs, ses propriétaires ou ses actionnaires.

Dividende et actions solidaires

Dans cette période sans précèdent, le Conseil d'administration de Accor a décidé de compléter les actions mises en place par le management, en retirant sa proposition de paiement du dividende prévu au titre de l'exercice 2019, soit 280 millions d'euros.

Après concertation avec les principaux actionnaires du Groupe, JinJiang International, Qatar Investment Authority, Kingdom Holding Company et Harris Associates, Accor a décidé d'allouer 25% du dividende prévu (soit 70 millions d'euros) au lancement du "Fonds ALL Heartist", un véhicule ad hoc Covid-19.
Cette initiative reflète la volonté du groupe et de ses actionnaires de participer concrètement et de manière significative aux initiatives mondiales de solidarité pour faire face à la crise sanitaire actuelle et anticiper les besoins futurs. Elle a reçu le soutien unanime des membres du Conseil d'Administration, qui ont décidé de diminuer le montant de leurs jetons de présence de 20% au bénéfice du Fonds ALL Heartist. Parallèlement, Sébastien Bazin, Président-directeur général de Accor, renonce à 25% de sa rémunération pendant la durée de la crise, le montant équivalent étant également apporté au Fonds.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/06/2020

Les points marquants de cette distinction GPTW 2020 incluent une participation élevée des employés et des scores excellents dans l'ensemble des domaines évalués...

Publié le 04/06/2020

Technicolor a reçu une proposition indicative de la part de ses créanciers...

Publié le 04/06/2020

Dans ce contexte de pandémie de Coronavirus, Saint-Gobain confirme les perspectives présentées fin avril lors de la publication du chiffre d'affaires du 1er trimestre...

Publié le 04/06/2020

Publication différée pour Devernois...

Publié le 04/06/2020

Un réexamen de distribution de dividende est possible avant la fin d'année chez Saint-Gobain...