En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 147.46 PTS
-1.42 %
4 185.50
-0.45 %
SBF 120 PTS
3 297.72
-0.17 %
DAX PTS
9 441.21
-1.08 %
Dow Jones PTS
20 943.51
+0. %
7 486.29
+0. %

AB Science va présenter les résultats de son étude de phase 3 dans l'asthme sévère

| Boursier | 587 | 3 par 1 internautes

A la conférence international 2020 de l'American Thoracic SocietyUne présentation orale aura lieu lors d'un mini-colloque portant sur les...

AB Science va présenter les résultats de son étude de phase 3 dans l'asthme sévère
Credits AB Science

AB Science SA annonce aujourd'hui qu'un résumé des résultats de son étude de phase 3 AB07015 dans l'asthme sévère non contrôlé par les corticostéroïdes oraux (OCS), a été sélectionné pour une présentation orale à la conférence internationale 2020 de l'American Thoracic Society (ATS) qui se tiendra à Philadelphie, États-Unis (15-20 mai 2020).

Pascal Chanez, professeur de maladies respiratoires à l'Université Aix-Marseille, France, présentera les résultats clés de l'étude positive de phase 3, AB07015, dans le cadre d'un mini-colloque intitulé "Late Breaking Clinical Trials in Airway Diseases".

L'American Thoracic Society (ATS) est l'une des plus grandes conférences dans le monde pour les professionnels de la médecine pulmonaire à laquelle ont toujours participé les principaux leaders d'opinion ainsi que les décideurs dans la recherche dans l'asthme et la politique de santé.

Pascal Chanez a déclaré : "La sélection de ce résumé d'étude pour une présentation orale consacrée aux derniers essais cliniques lors de la prochaine conférence annuelle de l'ATS à Philadelphie témoigne de la pertinence clinique de l'étude AB07015 et de l'impact potentiel du masitinib dans le traitement de l'asthme sévère".

Olivier Hermine (président du comité scientifique d'AB Science et membre de l'Académie des Sciences) a déclaré : "Contrairement aux produits biologiques adaptés uniquement aux patients souffrant d'asthme sévère associé à des éosinophiles élevés, le masitinib est efficace quel que soit le niveau d'éosinophiles. Cela est dû à son mécanisme d'action qui est plus global. Les produits biologiques ciblent les éosinophiles pour réduire leur quantité, tandis que le masitinib cible les mastocytes qui jouent un rôle central dans l'asthme. De plus, le masitinib cible le récepteur PDGF qui semble jouer un rôle dans le remodelage des voies respiratoires".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/04/2020

Le chiffre d'affaires de l'ex Sabeton ressort à 81,5 ME et le bénéfice après impôt à 3,87 ME revenant intégralement au groupe...

Publié le 02/04/2020

Mais toujours perte nette...

Publié le 02/04/2020

Lufthansa serait en discussions avec le gouvernement allemand sur des aides publiques qui pourraient s'élever à plusieurs milliards d'euros, a rapporté jeudi Reuters sur la base de plusieurs…

Publié le 02/04/2020

Pour faciliter l'obtention du feu vert américain à la fusion entre PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA), le chinois Dongfeng devait céder une partie de sa participation de 12,2 % dans PSA à la…

Publié le 02/04/2020

Exxon, Chevron, mais aussi Schlumberger ou Halliburon devraient bénéficier à Wall Street du rebond du pétrole. A New York, le baril de WTI américain flambe de 10,6% à 22,47 dollars tandis que…