5 391.64 PTS
-
5 391.00
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 318.18
-
DAX PTS
12 567.42
-
Dowjones PTS
24 664.89
-0.34 %
6 774.89
-
Nikkei PTS
22 092.07
-0.45 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

+87% pour Steinhoff en six séances

| Boursier | 180 | Aucun vote sur cette news

Le management cherche toujours à stabiliser sa situation de trésorerie...

+87% pour Steinhoff en six séances
Credits Reuters / Regis Duvignau

Steinhoff a enchaîné hier une sixième séance de hausse consécutive, qui a permis au titre de remonter à 0,5608 euro à Francfort, après le plancher à 0,30 euro signé le 22 décembre. Un bond de près de 87% donc, qui ne fait pas oublier que le titre évoluait à plus de 5 euros voilà environ un an. Le holding sud-africain qui chapeaute plusieurs marques d'ameublement dans le monde, dont Conforama en France, a fait hier soir un point sur sa situation de trésorerie, en marge de l'annonce du départ de son directeur financier.

Côté ressources, le bilan est toujours mitigé. Les discussions se poursuivent dans le sillage des rencontres avec les créanciers bancaires organisés en Europe et en Afrique du Sud à la fin du mois de décembre. "Même si le groupe est parvenu à un certain niveau de stabilisation de ses activités opérationnelles, des besoins importants en liquidités à court terme sont toujours nécessaires dans certaines divisions", a écrit l'entreprise dans un communiqué. Le management "continue à travailler avec ses créanciers et avec d'autres fournisseurs potentiels de liquidités pour trouver des solutions et irriguer à nouveau le groupe pour stabiliser les opérations sous-jacentes affectées".

C'est dans ce contexte que le directeur financier Ben La Grange a démissionné de ses fonctions de CFO et de membre du comité de direction, mais sans quitter l'entreprise puisqu'il se concentrera sur la préservation du cash et à la finalisation des comptes. Philip Dieperink le remplacera comme CFO, en conservant son poste de CFO UK. Steinhoff confirme par ailleurs son intention de recruter à l'extérieur un "CRO", soit un responsable de la restructuration de la dette.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2018

Le réexamen du dossier conduira le CHMP à donner une seconde opinion en juillet 2018...

Publié le 19/04/2018

L'ambition de Groupe Open est d'intégrer à nouveau en 2018, plus de 1.000 nouveaux collaborateurs...

Publié le 19/04/2018

Stellenbosch Vineyards représentait en 2017 un chiffre d'affaires de 13,5 ME...

Publié le 19/04/2018

Ces contrats sont dédiés au domaine naval...

Publié le 19/04/2018

Le chiffre d'affaires 2018 budgété pour cette activité était de 7,7 ME...