En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 341.40 PTS
-0.14 %
5 362.5
+0.27 %
SBF 120 PTS
4 309.06
+0.29 %
DAX PTS
12 123.39
+0.22 %
Dowjones PTS
26 062.12
+0.00 %
7 434.73
+0.00 %
1.171
+0.27 %

8 milliards d'euros de capitalisation pour Ubisoft

| Boursier | 234 | Aucun vote sur cette news

Le titre a plus que doublé depuis le 1er janvier...

8 milliards d'euros de capitalisation pour Ubisoft
Credits Reuters

Elle monte, elle monte, la capitalisation d'Ubisoft ! Grâce à un chiffre d'affaires semestriel largement supérieur aux attentes du marché publié hier soir, le poids boursier de l'éditeur de jeux vidéo français vient de dépasser pour la première fois de son histoire le cap des 8 milliards d'euros (environ 9,4 milliards de dollars). Il faut dire que l'action s'envole de 7,5% en matinée, autour de 70 euros. Ubisoft a dégagé 264,2 ME de chiffre d'affaires au second trimestre de son 2017-2018, contre 190 ME projetés.

En chiffres

Au niveau boursier, le titre a désormais plus que doublé par rapport au début de l'année, avec un gain de 108% qui le place au 3ème rang des performances 2017 du SBF120, derrière Air France KLM et Soitec, qui s'adjugent entre 125 et 130% dans le même temps. En revanche, Ubisoft domine le classement sur 5 ans (+786%). Malgré cette capitalisation, le Français est encore loin du duo de tête américain, Activision-Blizzard (46,1 Mds$ de capitalisation) et Electronic Arts (34,4 Mds$). Il se rapproche de Take-Two (11,3 Mds$). Ubisoft est la 63ème capitalisation du marché parisien grâce à la flambée du jour, avec un flottant encore conséquent malgré la lutte d'influence entre Vivendi et la famille Guillemot et des volumes d'échanges dynamiques. De quoi postuler à l'indice CAC Next20, l'antichambre du CAC40, alors que les "technos" ne sont pas le point fort des indices parisiens ?

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2018

BNP Paribas et UNI Global Union ont signé aujourd'hui un accord mondial qui garantit aux 200 000 salariés de la banque, répartis dans 73 pays, un congé parental payé, une assurance maladie et une…

Publié le 18/09/2018

L’équipe de TradingSat.com entrevoit un potentiel baissier sur l'action VALEO, qui constituera le sous-jacent d’un turbo Put parfaitement adapté (Z529S). Ce produit dérivé extrêmement…

Publié le 18/09/2018

Les bénéfices du géant du logiciel Oracle au premier trimestre ont dépassé les attentes, mais pas les revenus des services cloud. Le bénéfice rajusté pour le trimestre a été de 71 cents par…

Publié le 18/09/2018

Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67%) et Leonardo (33%), a signé un contrat avec l'Agence spatiale européenne (ESA) pour fournir...

Publié le 18/09/2018

GeNeuro s'effondre de plus de 15% ce mardi à 4,54 euros, dans un volume représentant 0,3% du tour de table...