En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 388.44 PTS
-0.53 %
5 370.00
-0.86 %
SBF 120 PTS
4 302.15
-0.76 %
DAX PTS
12 592.45
-0.74 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
+0.00 %
1.164
-0.01 %

-12% à la cloche pour Carrefour

| Boursier | 554 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a dû avertir sur ses objectifs hier soir. Des changements s'imposent...

-12% à la cloche pour Carrefour
Credits Reuters

L'entrée en matière s'annonce difficile pour Alexandre Bompard. Le nouveau PDG de Carrefour a dû hier soir présenter des résultats semestriels antérieurs à son arrivée et lance un avertissement sur les objectifs avant même d'avoir pu commencer à mettre en place sa stratégie.

Au terme du 1er semestre, le résultat opérationnel courant du distributeur a reculé de plus de 12% à 621 ME, pour un consensus positionné à 674 ME. Forte concurrence en France, pertes liées aux magasins ex-DIA, creusement du déficit en Argentine... Les facteurs sont nombreux pour expliquer cette contreperformance. Le groupe s'attend désormais à une croissance de ses ventes à change constant comprise entre 2 et 4% cette année, pour des résultats grevés par le premier semestre et par un environnement opérationnel qui reste difficile dans certains pays. La variation du résultat opérationnel courant 2017 devrait être comparable à celle constatée au premier semestre 2017 à change constant.

Ce matin, James Grzinic, chez Jefferies, annonce sa "capitulation". L'analyste abaisse d'achat à conserver sa recommandation et coupe de 24,60 à 18,50 euros son objectif de cours. "Mon opinion à l'achat était fondée sur une combinaison d'amélioration de l'environnement macroéconomique et du contexte concurrentiel. La poursuite de l'érosion des parts de marché en France a changé ce contexte et me force à capituler malgré une sousperformance du titre déjà conséquente", explique le spécialiste. Les dégradations devraient pleuvoir ce matin. Chez JP Morgan, Borja Olcese passe également de surpondérer à neutre, en ramenant de 26 à 20 euros son objectif.

-12% à la cloche !

Sans surprise, le réveil est particulièrement douloureux en bourse pour l'action Carrefour, qui s'effondre de 12% à 17,19 euros. Il faut remonter à la fin 2012 pour retrouver trace du titre aussi bas. L'objectif de cours moyen s'établit à 22,40 euros ce matin, contre 23,60 euros la veille, alors que toutes les dégradations n'ont pas encore été prises en compte. L'onde de choc se propage à d'autres entreprises du secteur, en particulier Casino, dont le titre chute de 5% à 46,69 euros et sa maison-mère Rallye, en baisse de plus de 4% à 15,05 euros. Pour entendre un discours un peu moins pessimiste, il faut écouter Laurence Hoffmann, chez Oddo BHF, et encore ! L'analyste est déçue des chiffres mais estime que cela permet de faire place nette pour "l'ère Bompard". Pour autant, elle pense aussi que les fondamentaux sont fragilisés et que les prochaines semaines s'annoncent houleuses en bourse. "En attendant d'avoir la vision stratégique de M. Bompard, qui intégrera inévitablement un plan de réduction de coûts, nous restons prudents", conclut-elle en abaissant de 23 à 19 euros son objectif et en restant neutre. Le nouveau PDG doit préciser sa stratégie avant la fin de l'année.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Les marchés européens évoluent proches de l’équilibre. La prudence domine alors que le yuan a touché un plus bas depuis un an contre le dollar. Les investisseurs s’inquiètent que…

Publié le 20/07/2018

Boiron est malmené à la mi-journée à Paris, en retrait de 4,3% à 69,7 euros...

Publié le 20/07/2018

Le groupe à la pomme capitalise près de 950 Mds$ avant les comptes

Publié le 20/07/2018

L'histoire pourrait s'accélérer prochainement

Publié le 20/07/2018

En hausse de 2,4% à 118,40 euros, Rémy Cointreau signe la plus forte progression du SBF 120, soutenu par l'annonce d'un ralentissement moins marqué que prévu de sa croissance organique au premier…