En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 852.55 PTS
-0.33 %
5 847.5
-0.4 %
SBF 120 PTS
4 606.01
-0.37 %
DAX PTS
13 139.68
-0.2 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+0. %
1.106
+0.06 %

Pont effondré en Haute-Garonne: les habitants sonnés, "cela aurait pu être moi"

| AFP | 120 | Aucun vote sur cette news
Le pont effondré à Mirepoix-sur-Tarn (Sud-Ouest) le 18 novembre 2019
Le pont effondré à Mirepoix-sur-Tarn (Sud-Ouest) le 18 novembre 2019 ( ERIC CABANIS / AFP )

"Cela aurait pu être moi": à Mirepoix-sur-Tarn, les habitants étaient sous le choc après l'effondrement meurtrier lundi matin du pont routier quasi-centenaire que tous empruntaient régulièrement pour franchir le Tarn et où les bus scolaires venaient juste de passer.

Selon un bilan encore provisoire, une adolescente de 15 ans, habitante de la commune, a été tuée quand la voiture que conduisait sa mère est tombée à l'eau, avec un camion.

"On le prend tous les jours ce pont", datant de 1931. "On était loin de s'imaginer qu'il pouvait s'effondrer. Les bus scolaires venaient juste de passer", témoigne, des sanglots dans la voix, Audrey Laujac, une aide à domicile de 36 ans, qui habite à 100 mètres.

"J'ai dû mal à le croire, ça aurait pu être moi, ce pont, je le prends tous les jours", s'effraie étrospectivement, elle aussi les larmes aux yeux, Emilie Mulero, une infirmière de 37 ans.

Avec une amie et d'autres habitants, elle est venue au plus près du pont, sur les berges escarpées du Tarn.

Elle propose aux gendarmes d'apporter boissons chaudes et sandwichs à la centaine de sauveteurs, qui se relaient pour assurer les recherches.

"Important axe de circulation"

Effondrement d'un pont au nord de Toulouse
Effondrement d'un pont au nord de Toulouse ( Thomas SAINT-CRICQ / AFP )

La priorité est de retrouver le chauffeur du camion également tombé à l'eau, dont la carcasse a, elle, été localisée. Il s'agit d'un "porte-char pour le transport de grue", soit un gros poids-lourd, selon le maire, Eric Oget.

Le tablier du pont, quasi entièrement effondré et dont la chaussée a été presque coupée en deux, plonge dans dans le fleuve, profond de plus de 20 m et large de 100 à cet endroit.

Pour la commune d'un millier d'habitants, située à une trentaine de km au nord de Toulouse, le pont était "un axe de circulation important", emprunté notamment par des nombreux piétons pour aller à la station de cars desservant Toulouse, explique le maire.

"Heureusement que le bus du collège est passé 5 mn avant", s'exclame lui aussi Thomas Ferrandis, un cuisinier de 19 ans qui prenait ce pont "tous les matins pour aller au travail".

"Ma sœur, qui a 15 ans, a peur que la victime soit une amie à elle", ajoute-t-il.

La jeune fille était scolarisée en première dans un lycée privé proche, à Montastruc-la-Conseillère. Une cellule psychologique a été ouverte dans l'établissement.

Sa mère a pu être secourue par des témoins, dont deux ont été blessés dans l'opération.

La surcharge parmi les pistes

"C'est l'angoisse ces ponts, il y en a partout dans les villages du coin", ajoute M. Ferrandis. Dans la région, ces ouvrages suspendus ont été installés sur le Tarn après des inondations en 1930, qui avaient endommagé les ouvrages anciens.

Mais si l’infrastructure était "vieillotte", selon lui, elle était inspectée régulièrement selon le Conseil départemental en charge de son entretien, avec une "inspection détaillée" en 2017 n'ayant trouvé "aucun problème de structure", et un dernier contrôle en décembre 2018.

Du coup, les hypothèses vont bon train sur l'origine de l'accident, tandis que des enquêtes judiciaire et administrative ont été ouvertes.

Le pont était interdit aux camions de plus de 19 tonnes, comme le rappelle un panneau à son entrée. Mais on voyait "de temps en temps des camions qui dépassaient probablement" cette limite autorisée, relève le maire, alors que l'hypothèse d'une surcharge figure parmi les pistes retenues par les experts.

Selon le président de la Communauté de communes, Jean-Marc Dumoulin, il est même "fréquent" que "des camions de plus gros tonnage empruntent", les ponts de la région, bravant l'interdit.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/12/2019

Innate Pharma a partagé de nouvelles données de long terme issues de l'essai pivot de Phase III évaluant Lumoxiti (moxetumomab pasudotox-tdfk) au...

Publié le 09/12/2019

DMS Biotech, division de Diagnostic Medical Systems Group consacrée aux biotechnologies, constituée d'Hybrigenics et de ses filiales, vient de...

Publié le 09/12/2019

AB Science annonce la publication de trois résumés d'étude concernant le programme de développement préclinique de sa molécule AB8939 dans l'édition...

Publié le 09/12/2019

Sanofi fait la une de l'actualité ce matin après l'annonce du rachat de la biotech californienne Synthorx pour 2,5 milliards de dollars...

Publié le 09/12/2019

Verimatrix, auparavant connu sous le nom d'Inside Secure, fournisseur mondial de solutions de sécurité, a annoncé avoir finalisé la cession de sa division Silicon IP & Protocoles sécurisés à…