En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
-0.04 %

Localisation du San Juan: les accidents de sous-marins les plus meurtriers

| AFP | 308 | Aucun vote sur cette news
Porté disparu le 15 novembre 2017 alors qu'il naviguait vers son port d'attache de Mar del Plata, le ARA San Juan a été localisé à 800 mètres de profondeur et 400 km des côtes de Patagonie
Porté disparu le 15 novembre 2017 alors qu'il naviguait vers son port d'attache de Mar del Plata, le ARA San Juan a été localisé à 800 mètres de profondeur et 400 km des côtes de Patagonie ( JUAN MABROMATA / AFP/Archives )

Rappel des accidents de sous-marins les plus meurtriers dans le monde alors que l'épave du sous-marin argentin San Juan, disparu depuis un an avec 44 membres d'équipage, a été localisée vendredi dans l'Atlantique sud.

Porté disparu le 15 novembre 2017 alors qu'il naviguait vers son port d'attache de Mar del Plata, le submersible a été localisé à 800 mètres de profondeur et 400 km des côtes de Patagonie, par le navire américain Ocean Infinity, chargé des recherches.

- Le Koursk: 118 morts -

Le 12 août 2000, le Koursk, fleuron de la flotte russe du Nord, coule lors de manœuvres en mer de Barents (nord-ouest de la Russie) après l'explosion d'une torpille à bord de ce sous-marin à propulsion nucléaire.

Le bateau russe
Le bateau russe "Mikhail Rudnitsky" pendant l'opération de secours du sous-marin "Koursk", le 18 août 2000 ( STR / AFP/Archives )

Alors que la nation vit le drame en direct, le président Vladimir Poutine poursuit ses vacances au bord de la mer Noire. Une opération de sauvetage internationale ne débutera que huit jours plus tard, retardée en grande partie par les réticences de Moscou à accepter l'aide occidentale. Lorsque, le 21, les plongeurs norvégiens parviendront enfin à ouvrir le sas, il est trop tard pour sauver les 23 marins qui avaient survécu à l'explosion. Les 118 membres d'équipage ont tous péri.

- 70 morts en Chine -

Le 2 mai 2003, l'agence officielle Chine Nouvelle annonce qu'un sous-marin de classe Ming qui participait à un exercice près des îles de Neichangshan, au large de la province orientale du Shandong, a été victime d'un dysfonctionnement mécanique qui a provoqué la mort des 70 membres d'équipage.

Peu de détails ont filtré mais, selon des analystes, il s'agirait de l'accident de submersible le plus grave du pays depuis la création de la République populaire de Chine en 1949.

- Le Komsomolets: 42 morts -

Le Komsomolets, à Saint-Péterbourg
Le Komsomolets, à Saint-Péterbourg ( STF / ITAR-TASS/AFP/Archives )

Le 7 avril 1989, un court-circuit provoque un incendie à bord du Komsomolets, un sous-marin nucléaire d'attaque et à coque de titane qui navigue alors dans les eaux internationales à 500 km au large de la Norvège. Fierté de la marine soviétique, ce bâtiment ultra-moderne de la classe "Mike" est doté de missiles à ogive nucléaire.

La procédure de remontée d'urgence est déclenchée et l'engin de 110 mètres de long parvient à la surface, permettant à plusieurs dizaines de membres de l'équipage de fuir le sous-marin envahi par le feu, en se jetant dans l'eau glaciale. 42 marins périront, 27 seront sauvés.

- Des années 60 meurtrières -

Dans un passé plus lointain, les accidents de sous-marins étaient nombreux dans les années 60 et particulièrement meurtriers. Quelques exemples:

- En avril 1963, le USS Thresher a coulé avec 129 personnes à bord au large de Cap Cod (Massachusetts), à 400 km de la côte nord-est des Etats-Unis. Il s'agissait du premier sous-marin nucléaire américain perdu en mer.

- En mai 1968, 99 marins ont péri dans un autre submersible nucléaire américain, le Scorpion, qui a disparu dans l'Atlantique au sud-est des Açores, probablement coulé par l'une de ses torpilles.

- En mars 1968, dans le Pacifique Nord à environ 2.500 kilomètres d'Hawaï, le sous-marin soviétique K-129 armé de trois missiles nucléaires disparaît avec à son bord 98 membres d'équipage. En 1974, les Etats-Unis qui ont retrouvé l'épave à 5.000 mètres au fond de l'océan, organisent son renflouage dans le plus grand secret.

L'année 1968 sera marquée par deux autres disparitions de sous-marins: le Dakar, un bâtiment israélien effectuant son voyage inaugural avec 69 hommes à bord (retrouvé au large de la Crète en 1999) et la Minerve, sous-marin de la marine nationale française, disparue au large de Toulon (sud de la France) avec 52 marins.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Vivendi invoque un "manque substantiel d'indépendance" de 5 administrateurs...

Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...