En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Incendies: moyens suffisants, flotte vieillissante mais efficace

| AFP | 227 | Aucun vote sur cette news
Un Canadair se prépare à larguer sa cargaison d'eau le 27 juillet 2017 à Bormes-les-Mimosas dans le Var
Un Canadair se prépare à larguer sa cargaison d'eau le 27 juillet 2017 à Bormes-les-Mimosas dans le Var ( ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP )

Les moyens mis en oeuvre pour lutter contre les incendies dans le sud-est de la France sont suffisants et la flotte de bombardiers d'eau, certes vieillissante, a rempli sa mission, affirme le lieutenant-colonel Michaël Bernier, chargé de communication à la Direction générale de la sécurité civile, répondant au feu des critiques.

QUESTION: A-t-on manqué de moyens cette semaine dans le combat contre les flammes?

REPONSE: "A Bormes-les-Mimosas, vous avez 12.000 personnes évacuées, aucun blessé grave, un combat contre les flammes de nuit, des conditions difficiles et 36 heures plus tard, on est maîtres du feu. Vrai coup de chapeau à tous les intervenants, pour leur courage, leur engagement mais aussi leur efficacité. Ils ont accompli un travail phénoménal.

Nous faisions face hier simultanément à quatre gros feux mais aussi à des dizaines d'autres dans toute la région sud. Entre 11H00 et 13H30, nous avions un départ de feu toutes les dix minutes. On ne peut pas dire que nous ayons fait preuve d'un défaut d'intervention, même si nous restons toujours tributaires de la météo."

Q: Et la flotte de bombardiers d'eau? Plusieurs critiques ont émergé ces derniers jours la jugeant trop maigre, trop vieille, nécessitant trop de maintenance ce qui aurait limité les temps de vol...

R: "Hier (mercredi), 19 de nos 23 avions volaient. Bien sûr, ces avions souffrent, ils sont sur-sollicités donc il y a de la maintenance, de petites pannes. Mais sur toute la saison l'an dernier, de fin avril à fin octobre, on a compté 2.400 largages. Aujourd'hui, on arrive déjà à 5.100 largages. Donc on ne peut pas dire qu'il y a des délais de maintenance en continu.

Vous prenez une machine à laver. Vous vous en servez une fois par jour, elle dure 10 ans. Mais si vous vous en servez 20 heures par jour... Il faut changer des pièces, faire plus d'entretien.

Une partie de la flotte arrive en fin de vie. Le gouvernement a annoncé la commande de six bombardiers d'eau, des avions à grande capacité qui sont aussi polyvalents, pouvant servir par exemple au transport de matériel ou de personnel à d'autres saisons."

Q: Comment fonctionne l'entraide avec nos partenaires européens? L'Italie a prêté ces derniers jours un Canadair à la France en soutien..

R: "Le mécanisme européen de protection civile --incendies, inondations, tremblements de terre-- fonctionne très bien. Les pays inscrivent leur modules de secours disponibles et répondent, en fonction de leurs possibilités.

Le mécanisme a été activé au Portugal, il y a un mois. Ils avaient besoin de 15 avions, la France a envoyé trois Canadair en renfort. En Italie, il y a quinze jours du côté de Pompéi, on a envoyé deux Canadair. Mais aucun pays ne se met en danger: dès que les facteurs de risque ont augmenté chez nous, ces Canadair sont rentrés le soir-même.

Là, l'Italie nous a envoyé un seul avion. S'il y a des incendies sur notre côte, près de Menton, ils savent bien que les conditions et les risques sont les mêmes de leur côté de la frontière. Donc aucun pays ne se dégarnit, mais quand on peut, on se prête assistance mutuelle. On est loin d'être dépourvus."

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…