5 372.38 PTS
+0.08 %
5 371.00
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 288.39
+0.13 %
DAX PTS
12 991.28
+0.01 %
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.27 %
Nikkei PTS
21 457.64
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Fukushima: un robot inspecte un réacteur saccagé

| AFP | 185 | Aucun vote sur cette news
L'enceinte de confinement du réacteur 3 de la centrale de Fukushima (nord-est du Japon), le 10 février 2016
L'enceinte de confinement du réacteur 3 de la centrale de Fukushima (nord-est du Japon), le 10 février 2016 ( TORU HANAI / POOL/AFP/Archives )

Un robot a été dépêché cette semaine dans l'enceinte de confinement du réacteur 3 de la centrale saccagée de Fukushima (nord-est du Japon), mais le premier examen n'a pas permis d'apercevoir le combustible fondu, selon l'exploitant.

L'engin télécommandé, de 30 centimètres de long et 13 de large, étanche et muni d'une caméra, a été conçu spécialement par le groupe Toshiba et l'Irid, une structure spéciale de recherche et développement de technologies spécifiques pour les interventions nécessaires à Fukushima Daiichi, site nucléaire mis en péril par le tsunami du 11 mars 2011.

"Le but de l'inspection initiale était de faire entrer le robot dans l'enceinte de confinement, et nous avons surtout observé la situation de l'intérieur", sans toutefois voir les restes de combustible, a expliqué un responsable de la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco), lors d'un point presse.

La première inspection a été réalisée mercredi et d'autres examens devaient avoir lieu vendredi, Tepco devant donner des précisions sur les plus récents résultats dans la soirée.

Une image extraite d'une vidéo réalisée par un robot, lors de son inspection du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima, le 19 juillet 2017
Une image extraite d'une vidéo réalisée par un robot, lors de son inspection du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima, le 19 juillet 2017 ( Handout / IRID/AFP )

La compagnie craignait que le robot ne puisse pas avancer autant que souhaité compte tenu des dégâts internes, mais l'opération a pu être menée "en grande partie comme prévu".

Les cœurs de trois des six réacteurs de la centrale Fukushima Daiichi étaient entrés en fusion après le tsunami, en raison de l'arrêt des systèmes de refroidissement.

Comparativement aux réacteurs 1 et 2, le réacteur 3 est celui dont le combustible fondu est probablement le plus tombé dans l'enceinte de confinement, estime Tepco, sans savoir exactement où il se trouve.

Il est indispensable de faire un état des lieux précis de chaque réacteur pour parvenir un jour à réaliser la tâche considérée, et de loin, comme la plus ardue : la récupération du combustible fondu des unités 1 à 3.

L'assainissement de la centrale Fukushima Daiichi doit prendre au moins quatre décennies.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Communiqué de Presse    Montrouge, France, le 20 Octobre; 10:35 pm CET DBV Technologies annonce les résultats de l'étude clinique de phase III chez les…

Publié le 20/10/2017

Le gestionnaire d'actifs Amundi, filiale du Crédit Agricole, prévoit de supprimer 134 postes en France, selon des sources citées vendredi par le site de 'L'Agefi'.

Publié le 20/10/2017

Le titre General Electric a connu une journée de montagnes russes vendredi à Wall Street, avec un écart de 7% en cours de séance.

Publié le 20/10/2017

La politique de dividende reste fondée sur l'évolution du Cash-flow net courant par action.

Publié le 20/10/2017

Retour d'Assemblée générale...

CONTENUS SPONSORISÉS