En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Explosions meurtrières de feux d'artifice: des précédents fréquents

| AFP | 470 | Aucun vote sur cette news
Vue générale de l'usine de feux d'artifice ravagée par un incendie, le 26 octobre 2017 à Tangerang Kota, en Indoneséie
Vue générale de l'usine de feux d'artifice ravagée par un incendie, le 26 octobre 2017 à Tangerang Kota, en Indoneséie ( DEMY SANJAYA / AFP )

Les explosions meurtrières de feux d'artifice, comme celle qui a eu lieu jeudi dans une usine d'Indonésie, sont fréquentes: la plus grave des 20 dernières années se situait au Pérou en 2001, tandis que la Chine est souvent touchée.

Plus récemment au Mexique, une explosion spectaculaire avait fait 42 morts et 70 blessés le 20 décembre 2016 dans le plus grand marché de feux d'artifice du pays à Tultepec, au nord de Mexico.

- Les plus meurtriers dans le monde -

Au Pérou le 29 décembre 2001, un gigantesque incendie, provoqué par des pétards et des feux d'artifice, ravage un centre commercial dans le centre de Lima, faisant 447 morts et disparus et plus d'une centaine de blessés.

En Russie, en décembre 2009, du matériel pyrotechnique met le feu dans une boite de nuit à Perm (Oural, 1.200 km à l'est de Moscou): 156 morts.

En Inde, dans la nuit du 9 au 10 avril 2016, l'explosion d'un entrepôt de feux d'artifice déclenche un énorme incendie près d'un temple hindou de la ville côtière de Paravur (sud-ouest): 111 morts et plusieurs centaines de blessés.

Un temple hindou à Paravur ravagé par un incendie déclenché par l'explosion d'un entrepôt de feux d'artifice, le 11 avril 2016 en Inde
Un temple hindou à Paravur ravagé par un incendie déclenché par l'explosion d'un entrepôt de feux d'artifice, le 11 avril 2016 en Inde ( MANJUNATH KIRAN / AFP/Archives )

Aux Etats-Unis, en février 2003, un incendie déclenché par des dispositifs pyrotechniques lors d'un concert rock, coûte la vie à près de 100 personnes dans une boîte de nuit de West Warwick (nord-est).

- La Chine victime de son succès -

La Chine est le plus grand producteur au monde et le premier consommateur de pétards et de feux d'artifice. Ceux-ci sont lancés lors de mariages, rencontres sportives, concerts et surtout pour le nouvel an, les explosions étant censées faire fuir les mauvais esprits. Les accidents y sont particulièrement fréquents dans les ateliers de fabrication en raison de normes de sécurité peu respectées.

Le 30 juin 2000, à Jiangmen, dans la province du Guangdong (sud), 75 personnes périssent ainsi et 160 sont blessées suite à des explosions dans une usine de fabrication de feux d'artifice.

Le 2 avril 2006 au moins 28 personnes sont tuées et dix autres portées disparues suite à deux explosions dans des usines d'explosifs et de feux d'artifice de la municipalité de Zhaoyuan, dans la province de Shandong (est).

- Les derniers cas en Indonésie -

Le 23 août 2002 au moins 12 personnes sont tuées et 16 autres blessées dans un autocar qui s'embrase après l'explosion de sacs de feux d'artifice à Cirebon (200 km au sud-est de Jakarta) dans l'île de Java.

Un mois plus tard, le 21 septembre, 12 personnes sont tuées et 14 blessées lors d'une explosion dans une usine de feux d'artifice dans la région de Tegal dans l'île de Java.

fm-jba/vdr/cr

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…