5 413.30 PTS
-
5 370.00
-
SBF 120 PTS
4 317.12
-
DAX PTS
12 422.30
-
Dowjones PTS
24 083.83
+0.25 %
6 513.94
+0.08 %
Nikkei PTS
22 308.12
+0.42 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La Vie des Marchés par DNCA Finance

| OPCVM 360 | 90 | Aucun vote sur cette news
La Vie des Marchés par DNCA Finance
Credits  ShutterStock.com

Dichotomie, paradoxe, bulle...voici les mots qui commencent à surgir dans le discours médiatico-financier depuis quelques semaines. Alors que partout sur la planète, les économistes saluent une reprise synchronisée, les investisseurs obligataires, principalement, ne croient toujours ni à l'inflation ni à une hausse future des taux longs. Pourtant sur les 45 économies suivies par l'OCDE, les 45 sont en croissance et 33 sont en phase d'accélération de la croissance. Les prix des matières premières ont fortement augmenté dans le sillage d'une croissance chinoise raffermie de même que le prix des actions notamment aux Etats-Unis. Certains niveaux de valorisation interpellent donc à juste titre et tout prétexte peut servir certains intervenants à prendre une partie de leur plus-value en cette fin d'année comme au cours de la semaine dernière.
 
Au rang des prétextes, invoquons la crise catalane (vente des actifs espagnols), la nouvelle réglementation bancaire sur les NPLs (vente des banques italiennes), peur de l'augmentation des provisions sur le crédit aux Etats-Unis (vente des banques américaines), déception possible sur les commandes d'iPhone 8 (vente de l'action Apple). Les marchés actions ont déjà bien progressé depuis le début de l'année. Il est normal de faire plus attention à la valorisation et d'identifier les poches de sous-valorisation. En croisant sur les indices CAC 40, DAX 30, Euro Stoxx 50 et Stoxx Europe 50 les critères de valorisation suivants : plus faibles PE 2017, plus faibles Price to Book 2017 et plus forts rendements 2017, on retrouve invariablement en dénominateur commun les sociétés des mêmes secteurs : banques, utilities, automobile, télécom, pétrole. C'est donc peut-être dans ces compartiments qu'il faudra aller trouver des idées d'investissement.
 
Pour porter les marchés plus haut en fin d'année après la salve des résultats des entreprises du troisième trimestre, il restera aussi la réunion de la BCE du 26 octobre. Mario Draghi aura donc une dernière fois cette année la possibilité de nous surprendre (positivement...) et de lancer le toujours très souhaité rallye de fin d'année.

Texte achevé de rédiger le 20 octobre 2017

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2018

"Cet investissement contribuera à l'ambition d'Arkema d'accélérer son développement dans les matériaux avancés"...

Publié le 25/04/2018

La société propose un dividende de 0,3 euro par action...

Publié le 25/04/2018

La nouvelle date de publication des résultats annuels 2017 interviendra dès l'arrêté des comptes...

Publié le 25/04/2018

L'IDI, groupe côté spécialiste du capital-investissement, annonce des résultats annuels 2017 en très forte croissance, une progression de l'actif net...

Publié le 25/04/2018

Au menu de l'assemblée générale du 20 juin...