En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 152.15 PTS
+0.14 %
5 165.00
+0.41 %
SBF 120 PTS
4 139.49
+0.39 %
DAX PTS
11 723.35
+0.07 %
Dowjones PTS
25 706.68
+0.00 %
7 278.63
+0.00 %
1.149
-0.06 %

Des marchés qui hésitent malgré un environnement toujours porteur.

| OPCVM 360 | 241 | Aucun vote sur cette news
Des marchés qui hésitent malgré un environnement toujours porteur.
Credits  ShutterStock.com

L'OPEP a finalement prolongé son gel de production jusqu'à fin 2018. Les Russes pourraient cependant être prêts à revoir l'accord en cours d'année car leurs unités de production sont plus longues à démarrer à la suite d'une longue coupure et après la période hivernale. Il ne faudrait pas non plus que le prix du pétrole monte trop haut car cela rendraient de nouveau le shale oil et le shale gaz américains compétitifs. La demande mondiale est toujours attendue en hausse en progression d'environ 1,5 million de barils jour et il faut noter l'effondrement de la capacité exportatrice vénézuélienne tandis que le pays essaie de restructurer sa dette. Il y aurait d'ailleurs douze tankers en attente de chargement dans les zones de Jose et Puerto La Cruz. Le plancher à 60 dollars par baril semble donc crédible et de bonne augure pour les majors pétroliers.

La publication des chiffres d'inflation en zone euro n'a pas donné d'éléments nouveaux sur la trajectoire des indices des prix sur les prochains mois. Cela n'a pas empêché le marché obligataire d'avoir un petit accès de fièvre au cours de la semaine. Les marchés actions américains enchaînent les records alors que les marchés européens souffrent désormais de prises de bénéfices par à-coups. Les révisions haussières de perspectives de croissance macro-économique dans la zone font actuellement débat car le niveau actuel (supérieur à 2%) est inédit depuis quelques années.

Sur le strict plan de la valorisation, il est toutefois juste de dire que la valorisation des actions européennes est peut-être la plus raisonnable ou la moins déraisonnable de toutes les classes d'actifs. Certains actifs virtuels, comme le bitcoin, atteignent, quant à eux, des sommets (x 10 depuis le début de l'année et x 30 000 depuis 2011) avec des variations journalières proches de 20%. Certains comme Jean Tirole, prix Nobel d'Economie, y voit une réminiscence moderne de la crise de la tulipe à Amsterdam et Harlem en 1637.

Puisqu'on plante les bulbes de tulipe actuellement pour les voir fleurir au printemps prochain, attendons donc de voir l'évolution du cours du bitcoin pour savoir s'il sera notre tulipe digitale.

Texte achevé de rédiger le 1 décembre 2017 

 

Avertissement 

Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié, produit à titre purement indicatif. Les opinions sur les marchés communiquées correspondent aux analyses des gérants de DNCA Finance. DNCA Finance ne saurait être tenue responsable de toute décision prise ou non sur la base de ce document, ni de l'utilisation qui pourrait en être faite par un tiers. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion. DNCA Finance - 19, place Vendôme - 75001 Paris - Tél.: +33 (0)1 58 62 55 00 - email: dnca@dnca-investments.com - www.dnca-investments.com. Société de gestion agréée par l'Autorité des Marchés Financiers sous le numéro GP 00-030 en date du 18 août 2000 DNCA Investments, une marque commerciale de DNCA Finance.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

Les valeurs bancaires sous-performent les marchés en Europe, plombées par les établissements espagnols qui décrochent fortement suite à une décision...

Publié le 18/10/2018

PEPSICO constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Put K815S émis par SOCIETE…

Publié le 18/10/2018

Une erreur s'était glissée dans le titre de notre dépêche précédente. Le bénéfice net et le ratio combiné sont meilleurs que prévu. L'assureur Travelers a dévoilé des bénéfices meilleurs…

Publié le 18/10/2018

Suite à la signature en juin 2018 de l’accord de licence exclusif avec le studio Wargaming, Innelec Multimedia annonce le lancement de sa gamme de périphériques gaming World of Tanks sous la…

Publié le 18/10/2018

L'IMMOBILIERE HOTELIERE Société Anonyme au capital 13.007.451 EUR Siège social : 66, rue de Miromesnil -75008 Paris R.C.S. Paris 784 335 333   La société L'IMMOBILIERE…