En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

America First !

| OPCVM 360 | 95 | 3 par 1 internautes
America First !
Credits  ShutterStock.com

Force est de constater l'empreinte de l'administration Trump et de Donald Trump lui-même sur les relations commerciales et internationales, ainsi que sur les flux et la valorisation des actifs financiers. Cette stratégie a produit des effets richesse favorables aux Etats-Unis, mais cette situation n'est pas identique partout dans le monde, et notamment dans les pays émergents.

L'été de tous les dangers n'a pas conduit à une crise financière globale pour les marchés : le VIX, qui estime la volatilité future de l'indice S&P 500, a fini le mois à 12,86% (le 31/08), en dessous de sa moyenne 1 an. Pourtant, la dispersion des performances, par exemple, entre les marchés développés et les marchés émergents (Turquie, Argentine), entre le marché obligataire italien et allemand, entre les bourses américaines et les bourses européennes, ou encore entre les secteurs (surperformance de l'énergie, du luxe, de l'aéronautique-défense ; sous-performance des banques) nous laisse une impression mitigée.

L'automne ne devrait pas inverser cette tendance puisque le momentum reste négatif au niveau mondial avec des inquiétudes marquées sur les pays émergents, d'autant que l'administration Trump semble encline à poursuive sa politique de fixation unilatérale de tarifs douaniers : nous craignons 200 milliards de dollars avec la Chine dans les prochains jours. Sur les marchés développés, nous restons néanmoins confiants, même si nous révisons à la baisse nos prévisions de croissance pour 2018 et 2019. La bonne nouvelle viendrait des statistiques d'inflation qui permettraient de valider le scénario d'inflation, avec un retour dans les prochains mois vers 2% aux Etats-Unis et 1,5% en Eurozone. Ce reflux est néanmoins conditionné à une relative stabilité du pétrole qui a progressé de 3 à 4% sur le mois. Sur les marchés émergents, les situations de pays comme l'Argentine ou la Turquie inquiètent.

En Europe, la période qui s'ouvre est marquée par trois incertitudes majeures. Tout d'abord, l'Italie qui subit la défiance des investisseurs obligataires est sous la menace de revue du rating par les agences de notation à l'approche de la présentation du budget concocté par le nouveau gouvernement. Ainsi, le taux à 10 ans a progressé à 3,24%, soit +52 points de base pbs ce qui représente un écart de 291 pbs avec l'Allemagne vs. 211 pbs mi-juillet. Les tensions avec la Commission européenne, et notamment avec des partenaires comme la France, sont réelles et pourraient alimenter du stress sur les actifs transalpins.

Ensuite, la Grande-Bretagne, dont les négociations des termes de sortie de l'Union européenne avec la Commission européenne semblent rencontrer des difficultés importantes alors que le temps s'écoule.

Enfin, il faudra suivre l'évolution de la situation en Turquie pour des raisons politiques, géopolitiques et financières puisque certaines banques européennes sont exposées sur ce pays.

En fin de mois, le taux à 10 ans américain s'est inscrit à 2,86% (en baisse de 10 pbs sur le mois), alors que le taux allemand s'établissait à 0,33% (en baisse de 12 pbs). L'indice MSCI World (USD) a connu une hausse de 1,0%, alors que le CAC 40 (- 1,9%), le MSCI pays émergents USD (-2,9%) et le Dax (-3,4%) ont baissé. La parité euro/dollar a fini le mois à 1,16 (-0,8%). L'or a clôturé à 1203 dollars l'once. Le pétrole Brent s'est établi à 77,64 $/baril (WTI : 69,80$/baril).

Rendez-vous lundi prochain

 

Source : Ecofi Investissements, au 31 août 2018.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Document non contractuel. Le présent document contient des éléments d'information, des opinions et des données chiffrées qu'Ecofi Investissements considère comme exacts ou fondés au jour de leur établissement en fonction du contexte économique, financier ou boursier du moment. Il est produit à titre d'information uniquement et ne constitue pas une recommandation d'investissement personnalisée.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…