Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 570.19 PTS
-0.79 %
6 560.00
-0.73 %
SBF 120 PTS
5 151.31
-0.7 %
DAX PTS
15 490.17
-1.03 %
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
-1.18 %
1.172
0. %

Vicat : le CA atteint 707 millions d'euros, en progression de +14,9%

| Boursier | 477 | 4 par 1 internautes

Sur ce premier trimestre 2021, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Vicat atteint 707 millions d'euros, en progression de +14,9% en base publiée...

Vicat : le CA atteint 707 millions d'euros, en progression de +14,9%

Sur ce premier trimestre 2021, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Vicat atteint 707 millions d'euros, en progression de +14,9% en base publiée et de +22,1% à périmètre et change constants par rapport à la même période de 2020.

Cette variation en base publiée tient compte :
d'un effet change négatif de -7,4%, compte tenu de l'appréciation de l'euro par rapport à l'ensemble des autres monnaies auxquelles le Groupe est exposé ;
et d'une croissance organique de +22,1%.

Il est important de noter que :
compte-tenu de la saisonnalité des activités du Groupe, la performance enregistrée au premier trimestre ne peut être considérée comme représentative de la performance que le Groupe est susceptible d'enregistrer sur l'ensemble de l'exercice ;
le Groupe a bénéficié sur ce premier trimestre d'une base de comparaison particulièrement favorable compte tenu de l'impact de la situation sanitaire et des mesures gouvernementales prises pour y faire face au cours du mois de mars 2020, et plus généralement sur le premier semestre 2020, notamment en France, en Inde et en Italie ;
la performance enregistrée au cours de ce premier trimestre est non seulement supérieure à celle enregistrée sur la même période en 2020, mais aussi à celle du premier trimestre 2019, sur l'ensemble des zones.

Par activité, le chiffre d'affaires opérationnel affiche les progressions suivantes :

l'activité Ciment progresse de +15,1% en base publiée et de +24,4% à périmètre et change constants ;
l'activité Béton & Granulats est en hausse de +10,6% en base publiée et de +16,6% à périmètre et change constants ;
et enfin, l'activité Autres Produits & Services s'améliore de +22,5% en base publiée et de +24,4% à périmètre et change constants.

Sur les trois premiers mois de l'année, en ligne avec la tendance observée en fin d'année 2020, la performance du Groupe en France progresse en dépit de la situation sanitaire. Ce trimestre a par ailleurs bénéficié d'une base de comparaison favorable compte tenu du très fort ralentissement de l'activité observé à la fin du premier trimestre 2020, affectée par les mesures gouvernementales prises au début du premier confinement.

Dans l'activité Ciment, le chiffre d'affaires opérationnel est en hausse de +16,3% à périmètre constant sur l'ensemble de la période compte tenu de la base de comparaison favorable que constitue le premier trimestre 2020 et d'un environnement sectoriel favorable sur les marchés du Groupe. Ces éléments ont permis de compenser l'impact d'une météorologie plus défavorable et d'un jour ouvré en moins par rapport à la même période en 2020. Cette progression des volumes s'est accompagnée d'une augmentation des prix de vente sur le marché domestique.
Le chiffre d'affaires opérationnel de l'activité Béton & Granulats est en hausse de +21,9% à périmètre constant (+22,6%% en base publiée). Cette évolution résulte d'une augmentation des volumes vendus dans le béton et dans les granulats. Les prix de vente sont en progression dans les granulats et stables dans le béton.
Dans l'activité Autres Produits & Services, le chiffre d'affaires opérationnel est en progression de +24,1% à périmètre constant sur la période.

L'activité en Europe (hors France) agrège des performances contrastées entre la Suisse et l'Italie. Ainsi, le marché Suisse qui n'a été que peu affecté par la pandémie au cours du premier trimestre 2020, progresse légèrement au cours de ce premier trimestre. En revanche, l'Italie qui avait connu une situation sanitaire et macro-économique particulièrement difficile sur cette période en 2020, a bénéficié d'une base de comparaison très favorable.

En Suisse, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe est en progression de +1,9% à périmètre et change constants (-0,3% en base publiée). Dans ce pays, l'activité s'est poursuivie normalement sans impact significatif de l'épidémie sur l'environnement sectoriel.

Dans l'activité Ciment, le chiffre d'affaires opérationnel affiche une hausse de +4,4% à périmètre et change constants soutenu par une bonne tenue des marchés et des activités de valorisation des déchets. Les prix de vente sont en léger recul compte tenu d'un mix clients défavorable.
Dans l'activité Béton & Granulats, le chiffre d'affaires opérationnel recule de -12,7% à périmètre et change constants en raison de conditions climatiques moins favorables qu'au premier trimestre 2020. Les prix de vente sont en revanche en progression sur ce premier trimestre.
L'activité Autres Produits et Services enregistre un chiffre d'affaires consolidé en hausse de +18,3% à périmètre et change constants, sur un marché qui reste très compétitif.
En Italie, compte tenu de l'arrêt de l'activité pendant plusieurs jours au cours du premier trimestre 2020, le chiffre d'affaires consolidé progresse de +14,4% sur la période, bénéficiant de cette base de comparaison favorable.

Aux États-Unis comme au Brésil, en dépit d'un environnement sanitaire qui reste préoccupant, tout particulièrement au Brésil, l'activité est restée bien orientée. L'accélération de la croissance observée au Brésil à compter du troisième trimestre 2020 s'est poursuivie sur ce premier trimestre 2021.

Aux États-Unis, l'environnement macro-économique et sectoriel est resté favorablement orienté sur ce premier trimestre. Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe affiche une progression de +12,6% à périmètre et change constants, à 107 millions d'euros.

Évolution de la situation financière au 31 mars 2021

Le dynamisme de l'activité sur les différents marché, l'orientation favorables des prix de vente et une poursuite de l'attention à la maîtrise des coûts ont permis une forte progression de la rentabilité opérationnelle sur le premier trimestre. Pour rappel, compte tenu du caractère saisonnier de l'activité, le premier trimestre n'est pas représentatif des tendances annuelles.
Au 31 mars 2021, les capitaux propres du Groupe s'élèvent à 2.458 millions d'euros, contre 2.486 millions au 31 mars 2020.
La dette nette du Groupe ressort quant à elle à 1.270 millions d'euros, contre 1 394 millions au 31 mars 2020.

Perspectives 2021

En 2021, l'environnement macro-économique de chacun des pays dans lesquels le Groupe opère devrait toujours être affecté par la pandémie de la Covid-19 avec des impacts différents en fonction du contexte sanitaire et des réponses gouvernementales apportées pour y faire face.
Aujourd'hui, l'activité reste menée dans le cadre strict de procédures adaptées à la situation sanitaire qui prévaut dans chaque pays d'implantation du Groupe. Dans ce cadre il est important de préciser que :
Les douze pays d'implantation du Groupe sont touchés, mais à des degrés différents, par l'épidémie du Covid-19 ;
Les partages d'expérience entre pays permettent de mettre en oeuvre les bons procédés et modes opératoires afin de répondre aux exigences de la situation dans chaque pays et de poursuivre l'activité dans les meilleures conditions ;
Dans cet environnement, la volatilité de l'activité reste forte.

Par ailleurs, trois éléments prévisibles auront une incidence sur l'évolution des performances financières du Groupe et sur son cadencement au cours de l'année 2021 :
Les évolutions défavorables des taux de changes observés en 2020 auront un impact négatif sur l'ensemble de l'exercice 2021. Le Groupe rappelle à ce titre que son risque de change est essentiellement un risque de conversion ;
Les coûts de l'énergie sont attendus en hausse, avec un impact plus limité sur le premier semestre, mais plus marqué sur le second semestre ;
Enfin, le Groupe devrait bénéficier d'une base de comparaison favorable au premier semestre compte tenu de l'impact significatif de la pandémie au cours du premier semestre 2020, et plus particulièrement en France, en Inde et en Italie. A contrario, compte tenu du rebond et du rattrapage de l'activité observés sur ces pays au cours du troisième trimestre 2020, la comparaison devrait être défavorable sur le troisième trimestre en 2021.

En 2021, le Groupe poursuit ses efforts d'investissements, qui concerneront pour l'essentiel :
La construction du nouveau four de Ragland aux Etats-Unis ;
Des efforts sur ses outils de production en Inde afin d'augmenter marginalement leurs capacités, et des investissements dans de nouveaux terminaux afin d'élargir son marché et réduire ses coûts logistiques ;
Et enfin, la montée en puissance de projets liés aux objectifs de réduction de son empreinte carbone.
Sur ces bases, les investissements industriels sont attendus en hausse par rapport à 2020 et devraient s'établir autour de 365 millions d'euros. Le Groupe se gardera la possibilité d'adapter ces projets d'investissements en fonction de l'évolution de ses marchés et de sa génération de cash-flows.

Concernant les évolutions attendues par pays, le Groupe souhaite apporter les éléments d'appréciations suivants, qui resteront néanmoins très dépendants de l'évolution de la crise sanitaire et de son impact sur chacun d'entre eux :
En France, l'activité devrait rester bien orientée sur l'ensemble de l'exercice. Compte tenu de l'impact de la pandémie au cours du premier semestre 2020, la base de comparaison devrait être favorable sur cette première période de l'année. En revanche, le Groupe s'attend à une performance moins dynamique au cours du troisième trimestre compte tenu du très fort rebond enregistré sur cette période en 2020 ;
En Suisse, les activités Ciment et Béton & Granulats devraient bénéficier d'un secteur de la construction porteur. L'activité dans la préfabrication devrait rester sous tension, avec néanmoins une reprise progressive dans l'activité Rail ;
Aux Etats-Unis, l'activité devrait poursuivre sa croissance tant en termes de volumes que de prix de vente. La mise en place du plan de relance de l'économie tel que présenté par le nouveau gouvernement américain ne devrait se faire ressentir qu'en fin d'année, et de façon plus visible à partir de 2022 ;
Au Brésil, l'environnement devrait rester favorable. Néanmoins, compte tenu de la base de comparaison élevée que constitue le second semestre 2020, le Groupe s'attend à une stabilisation graduelle de sa progression en 2021 ;
En Inde, sous réserve de l'évolution actuelle de la pandémie, le Groupe devrait bénéficier en 2021 d'un marché attendu en croissance et d'une base de comparaison favorable. Dans ce contexte favorable, les prix, bien orientés au premier trimestre, pourront néanmoins rester volatils ;
Au Kazakhstan, les performances atteintes au cours de l'exercice 2020 constituent une base de comparaison élevée dans un contexte de marché qui devrait néanmoins rester favorable, mais dans un environnement concurrentiel qui pourrait être plus tendu ;
En Turquie, compte tenu de la stabilisation de l'environnement sectoriel et de l'amorce d'une reprise observée en 2020, la situation devrait poursuivre son amélioration progressive, en dépit de la faiblesse persistante de la devise.
L'Egypte n'offre à ce stade que peu de visibilité sur l'évolution du marché de la construction qui restera lié à la mise en oeuvre des décisions gouvernementales afin de rétablir un environnement de marché rationnel ;
En Afrique de l'Ouest, l'activité devrait rester dynamique dans le Ciment. La base de comparaison sur les prix restera défavorable sur le premier semestre, mais devrait être compensée par la poursuite d'une amélioration des volumes vendus et des prix favorablement orientés sur le second semestre. L'activité Granulats au Sénégal devrait redémarrer progressivement après le fort ralentissement des chantiers publics d'infrastructures depuis mi-2019.

Compte tenu de l'ensemble de ces éléments, le Groupe s'attend à une solide progression de l'EBITDA sur le premier semestre et à une progression de son EBITDA à périmètre et change constants sur l'ensemble de l'exercice. Bien entendu, cette attente reste susceptible d'être modifiée au cours de l'exercice en fonction de l'évolution de la pandémie et de son impact sur l'environnement macro-économique et sectoriel des pays dans lesquels le Groupe opère.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de 10...

Publié le 17/09/2021

ST Dupont a levé le voile sur ses résultats du premier trimestre 2021-2022 (clos fin juin). Le groupe a publié une perte nette de 1 million d’euros (contre -3,2 millions un an plus tôt) et une…

Publié le 17/09/2021

Sur les 6 premiers mois de 2021, ABO-GROUP a connu une forte croissance de plus de 30% par rapport aux 6 premiers mois de 2020...

Publié le 17/09/2021

u 1ersemestre 2021, Artea enregistre un chiffre d'affaires de 58 ME en progression de +414% par rapport au 1ersemestre 2020...

Publié le 17/09/2021

La société Altur Investissement a annoncé la fin de la période de réouverture de l’offre publique d’achat déposée par la société Altur Holding visant les actions d’Altur Investissement…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne