En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 901.12 PTS
-1.69 %
4 897.0
-1.47 %
SBF 120 PTS
3 915.56
-1.57 %
DAX PTS
11 063.65
-1.61 %
Dowjones PTS
24 528.22
-1.96 %
6 496.88
-2.20 %
1.139
-0.56 %

UTI Group : les revenus se stabilisent au 3ème trimestre

| Boursier | 264 | 5 par 1 internautes

Inflexion de tendance après le trou d'air du T2

UTI Group : les revenus se stabilisent au 3ème trimestre
Credits Reuters

UTI Group fait état d'un chiffre d'affaires de 6,60 ME sur le troisième trimestre 2017, contre 6,66 ME sur la même période de 2016. La SSII précise que ce retrait de 0,9% du chiffre d'affaires marque une inflexion de tendance après un second trimestre durant lequel UTI Group avait enregistré une baisse de 9,5% de son activité.

Stabilisation de l'activité parisienne

Sur ce T3, le chiffre d'affaires de l'entité parisienne, qui représente 83% du chiffre d'affaires total du Groupe, s'inscrit en repli limité de 3,7%, après un T2 en baisse de 11%. L'activité en Province continue quant à elle de bénéficier d'une meilleure dynamique et ressort en croissance de 5,6% par rapport au T3 2016.

En cummul sur les neuf premiers mois de l'exercice 2017, UTI Group réalise ainsi un chiffre d'affaires consolidé de 20,91 ME, en baisse de 3,3 % par rapport aux neuf premiers mois de l'exercice 2016.

Charges non récurrentes

Côté rentabilité, UTI Group indique que son résultat opérationnel courant, qui intègre des provisions non récurrentes liées à l'activité opérationnelle, s'établit à -0,11 ME sur 9 mois, faisant ressortir un taux de marge opérationnelle courante de -0,5% contre 3,5 % au 30 septembre 2016.

En revanche, eprès prise en compte d'un produit non courant de 1,13 ME lié à la clôture de la procédure contentieuse avec l'Administration Fiscale, le résultat opérationnel atteint 1,02 ME contre 0,76 ME un an plus tôt, soit une hausse de 34% par rapport au 30 septembre 2016.

Embellie attendue

Enfin, UTI Group précise que le dernier trimestre devrait confirmer le redressement du chiffre d'affaires, notamment en région parisienne, et la poursuite du rattrapage du taux de marge opérationnel pour un retour aux fondamentaux du groupe.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

Bic annonce avoir reçu de la part de Tahe Outdoors une offre d'achat pour sa filiale Bic Sport, spécialisée dans les sports de glisse nautique, pour une valeur comprise entre 6 et 9 millions…

Publié le 20/11/2018

Airbus a décroché une commande additionnelle de 17 A320neo auprès de la compagnie britannique easyJet. Cette dernière a en effet converti des droits d’achat en commande ferme. Cela porte sa…

Publié le 20/11/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/11/2018

Bruno Le Maire, ministre français de l’Economie, et son homologue japonais Hiroshige Seko, ont réaffirmé « l’important soutien des gouvernements français et japonais à l’alliance entre…

Publié le 20/11/2018

L'enquête de Nissan sur des malversations présumées de son président Carlos Ghosn se serait élargie pour inclure l'alliance Renault-Nissan. C’est ce que rapporte Reuters, sur la base de trois…