Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 492.15 PTS
-
5 500.5
-
SBF 120 PTS
4 343.81
-
DAX PTS
13 126.97
-
Dow Jones PTS
29 591.27
+1.12 %
11 905.94
+0. %
1.185
+0.15 %

Thermador Groupe : le 2e trimestre aura un impact négatif sur les comptes annuels

| Boursier | 774 | 5 par 1 internautes

2020 sera nettement en baisse chez Thermador Groupe...

Thermador Groupe : le 2e trimestre aura un impact négatif sur les comptes annuels

Au 1er trimestre de l'exercice 2020, Thermador Groupe enregistre un chiffre d'affaires de 94,95 millions d'euros (93,04 ME en 2019 à même date), soit une croissance de +2% en données publiées (+0,6% à périmètre constant).

"Nous avons enregistré avant le 16 mars une croissance consolidée supérieure à 10%, dans la continuité des deux derniers trimestres. Hélas, les mesures de confinement légitimement imposées par les pouvoirs publics ont mis un terme à une longue phase de développement et provoqué une chute de l'ordre de 53% de notre activité durant les 12 derniers jours ouvrés du 1er trimestre. Nous clôturons tout de même sur une note positive puisque le chiffre d'affaires consolidé cumulé à la fin du mois de mars progresse de 0,6% à périmètre constant et de 2% en intégrant Distrilabo, société acquise le 31 décembre 2019", commente le management de Thermador Groupe.

Gestion de la crise sanitaire

Les mesures mises en place et l'autodiscipline des 623 salariés de Thermador Groupe ont permis de circonscrire la contagion. Fort heureusement, Thermador Groupe n'a, à ce jour, aucun cas grave à déplorer. "Notre équipe madrilène, la plus touchée à ce jour, profite de l'arrêt total de l'activité en Espagne pour se reposer et recouvrer la santé. Très rapidement, tous nos dirigeants et leurs équipes ont déployé les plans de continuité pour assurer le service attendu par nos clients et sauvegarder l'avenir : télétravail, réorganisation des congés, présences alternées et chômage partiel", indique Thermador Groupe.

"Notre structure financière, caractérisée par un ratio d'endettement inférieur à 5%, nous permet d'affronter cette situation sans utiliser les facilités de trésorerie proposées par l'État. En revanche, sans en abuser et en dernier recours, nous avons déclaré auprès des autorités compétentes les mesures de chômage partiel prises par nos filiales, pour environ 25% des heures normalement travaillées en avril. Considérant à ce jour que le paroxysme de cette crise sera d'une durée limitée, nous n'envisageons aucun licenciement".

La reprise progressive des fournisseurs chinois et les programmes d'approvisionnements honorés par les Italiens et Européens préservent à ce jour Thermador Groupe d'un risque de rupture de stock. "Nous restons en contact quotidien avec tous nos partenaires pour traverser ensemble cette épreuve".

Perspectives

Les sociétés du groupe qui livrent les grandes surfaces de bricolage (Mecafer, Domac, Dipra et Rousseau) vont être particulièrement touchées au mois d'avril et pourraient subir une perte mensuelle de 80% de leurs chiffres d'affaires. En moyenne consolidée, Thermador Groupe devrair pouvoir assurer 40% de l'activité durant la période de confinement, soit une estimation légèrement meilleure que celle donnée dans le communiqué de presse du 3 avril.

Thermador Groupe prévoit de communiquer le 28 avril, après Bourse, pour confirmer ou infirmer ses prévisions. "Quoiqu'il advienne, le 2e trimestre 2020 sera nettement en baisse et aura un impact négatif sur nos comptes annuels", indique d'ores et déjà le management.

Le projet d'acquisition de la société Thermacome n'est pas remis en cause par la crise actuelle. "Le processus suit son cours pour aboutir comme prévu avant la fin du 1er semestre, avec le soutien sans faille de nos banques partenaires", assure la direction de Thermador Groupe.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2020

Total a annoncé lundi aux syndicats du groupe pétrolier un projet de plan de départs volontaires en France. Le groupe pétrolier va parallèlement embaucher des jeunes salariés.

Publié le 23/11/2020

Reflet du dynamisme et de la diversité des entreprises de la Tech française...

Publié le 23/11/2020

A ce stade, Freelance.com est confiant dans sa capacité à réaliser un exercice 2020 alliant croissance et rentabilité...

Publié le 23/11/2020

Thermador Group effectuera un nouveau point, le 9 décembre...

Publié le 23/11/2020

La Scor a de nouveau surperformé le marché en ce début de semaine, en hausse de 1,3% à 28,98 euros en clôture, aidé par Oddo BHF qui vise désormais un...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne