En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 467.50
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 386.46
-
DAX PTS
12 374.66
-
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.00 %
1.176
-0.02 %

SQLI : croissance organique de +3% au T3

| Boursier | 316 | Aucun vote sur cette news

Augmentation de la rentabilité attendue au deuxième semestre

SQLI : croissance organique de +3% au T3

Après avoir enregistré une croissance de ses facturations de 7% au premier semestre, SQLI accélère avec un chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2017 qui atteint 48,6 ME, en croissance de +10% à données publiées et de +3% malgré un effet jours défavorable qui a pesé pour -2 points de progression. Les revenus pour 9 mois se hissent à 151,2 ME (croissance de +8% et croissance organique de +5%).

Toutes les filiales internationales, y compris les récentes acquisitions d'Osudio et Star Republic, ont manifesté un bon dynamisme dans l'acquisition de nouveaux clients et dans le renouvellement de contrats. Avec une assise européenne de 10 pays, l'entreprise dispose désormais d'un moteur de croissance sur les domaines clés de la stratégie, le commerce omnicanal et l'expérience client, qui travaillent à des niveaux de rentabilité à 2 chiffres.

En France, les projets relatifs au centre de la stratégie (commerce omnicanal, mobilité, web solutions, social média et marketing) ont tiré la croissance. De plus, le chiffre d'affaires réalisé sur les grands groupes a continué à progresser. SQLI travaille sur des projets majeurs pour des marques mondiales comme Carlsberg, Japan Tobacco, Miele, Nestlé, L'Oréal, etc. L'entreprise a poursuivi le développement de compétences et d'offres demandées par les entreprises à l'oeuvre dans le commerce connecté : méthodologie agile, objets connectés, Bots, notamment.

SQLI confirme un objectif 2017 d'un chiffre d'affaires en progression de plus de 10% assorti d'une forte accélération de rentabilité au 2ème semestre par rapport au 1er semestre 2017. Le marché du commerce connecté se présente de manière très favorable avec un accroissement des investissements des clients.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

Au 30 juin 2018, l'Actif Net Réévalué (ANR) d'Altur Investissement s'élevait à 36,46 ME, soit 8,75 euros par action...

Publié le 26/09/2018

Pernod Ricard indique appliquer depuis le 1er juillet 2018 la méthode rétrospective complète au titre de la transition vers la nouvelle norme IFRS 15...

Publié le 26/09/2018

Rothschild & Co a une approche plus prudente pour le 2e semestre en raison d'incertitudes sur les marchés financiers...

Publié le 26/09/2018

Selon le 'Canard Enchaîné' publié ce mercredi, Engie aurait proposé qu'EDF lui rachète ses réacteurs belges.

Publié le 25/09/2018

Le résultat net, qui intègre désormais un IS à taux plein en raison de la fin en 2017 des déficits reportables, atteint 0,94 ME en croissance de +310,3%...