En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.93 PTS
-0.45 %
5 424.00
-0.43 %
SBF 120 PTS
4 340.65
-0.41 %
DAX PTS
12 726.16
-0.31 %
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
+0.00 %
Nikkei PTS
22 764.68
-0.13 %

Sodexo toujours pénalisé par un marché universitaire américain morose

| Boursier | 228 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a affiché 1,9% de croissance organique sur le premier trimestre de son nouvel exercice. C'est moins que prévu...

Sodexo toujours pénalisé par un marché universitaire américain morose
Credits Sodexo

Sodexo est la première grande entreprise française à publier des comptes en ce début d'année 2018, mais cela ne concerne pas le chiffre d'affaires annuel du groupe, puisqu'il est en exercice décalé, mais bien le premier trimestre de son exercice 2017-2018, qui couvre les trois mois allant de septembre à novembre. Sur la période, la croissance interne a atteint 1,9%, ce qui est un peu court par rapport aux attentes de la place (2,3%), à cause d'une situation toujours morose dans l'éducation aux Etats-Unis. La publication est décevante, avec un titre qui perd -2,3% à 107,85 euros en matinée. Jefferies, qui a très tôt commenté les chiffres, souligne que le consensus risque de s'ajuster à la baisse, car le groupe a par le passé démontré qu'il avait beaucoup de mal à rattraper un mauvais début d'exercice.

Les objectifs confirmés, malgré tout

Sur cette période, les revenus ont atteint 5,31 milliards d'euros, soit une baisse de -2,6% en glissement annuel. La croissance interne de la période s'établit cependant à 1,9%, explique le management, car les effets de change ont pénalisé l'activité à hauteur de -4,1%, tandis que les changements de périmètre ont grignoté environ -0,3% du chiffre d'affaires. Dans les Services sur Site, les revenus s'établissent à 5,12 MdsE, en croissance interne de 1,8%, grâce à une solide progression de 5,2% pour le segment Entreprises & Administrations, une hausse décente de 1% pour la division Santé & Seniors, mais une situation toujours difficile dans l'Education, dont les revenus baissent de -4%. "L'activité en universités en Amérique du Nord pâtit d'une faible performance en fidélisation durant l'exercice précédent et d'une faible croissance sur sites existants en raison d'un impact calendaire négatif", indique Sodexo. L'Amérique du Nord explique aussi la faible croissance de la division Santé & Seniors, tandis que la région est dynamique pour les Entreprises & Administrations, notamment via la reprise de l'activité dans les industries pétrolière, gazière et minière. Dans cette division, toutes les régions du monde font d'ailleurs montre d'une belle croissance, notamment la France. Dans le segment Services Avantages & Récompenses, les revenus ont chuté de -10,4% à 194 ME, mais ils auraient progressé de 3,8% toutes choses égales par ailleurs. C'est le poids du change qui est en jeu cette fois. La croissance en Europe, Asie et États-Unis est toujours forte mais l'Amérique Latine souffre d'une faible inflation et de la baisse des taux d'intérêts au Brésil.

Le groupe confirme viser cette année une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 2 et 4%, hors impact lié à la 53e semaine, et une marge d'exploitation stable de 6,5%. A moyen terme, le curseur reste positionné sur une croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires, hors effet de change, comprise entre 4% et 7% et une progression annuelle moyenne du résultat d'exploitation, hors effet de change, comprise entre 8 et 10%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

GL Events s'adjuge près de 5% à 23,6 euros en matinée, soutenu par les chiffres de son activité semestrielle...

Publié le 19/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough (jour 4), Airbus annonce la signature d’un protocole d’accord portant sur la commande de 10 avions A320neo. Le nom du client n’a pas été…

Publié le 19/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/07/2018

Eurekap SAS, administrateur d'Amoéba, a déclaré à l'Autorité des marchés financiers une cession de bloc ...

Publié le 19/07/2018

n appareil qui affiche un prix catalogue de 110,6 millions de dollars.