En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 363.79 PTS
+0.28 %
5 365.5
+0.33 %
SBF 120 PTS
4 309.93
+0.31 %
DAX PTS
12 157.67
+0.51 %
Dowjones PTS
26 218.91
+0.60 %
7 509.55
+1.01 %
1.166
-0.19 %

Rien n'arrête Trigano, qui s'envole de 7%

| Boursier | 314 | Aucun vote sur cette news

Pour démarrer l'exercice, le groupe affiche une croissance organique haut de gamme...

Rien n'arrête Trigano, qui s'envole de 7%
Credits Trigano

Le premier trimestre du nouvel exercice de Trigano, qui a débuté le 1er septembre dernier, s'est soldé par un chiffre d'affaires de 544,7 millions d'euros, en progression de près de 51% en glissement annuel en données brutes. La croissance organique s'établit à 23,3%, tandis que les acquisitions ont contribué à hauteur de 27,9% à la croissance. Quant aux effets de change, ils sont légèrement négatifs (-0,4%). Gilbert Dupont tablait sur 11% de croissance organique, Oddo sur 10%.

Dans les véhicules de loisirs, la croissance organique a atteint 24,6% pour des revenus de 506,2 ME. Dans les équipements de loisirs, la hausse est plus modeste mais reste solide, à 10,4%, pour des ventes de 38,5 ME.

Le management souligne que la croissance interne rapide et continue des trois dernières années, couplée à d'importantes acquisitions, a radicalement changé la dimension du groupe. Il s'est employé à adapter sa structure et ses systèmes de gestion, de façon à préserver la rentabilité. La société précise qu'elle va investir dans l'amélioration de son attractivité, afin de favoriser l'embauche de main-d'oeuvre de qualité au sein de ses filiales. La dernière transaction d'envergure, le rachat d'Adria, "se passe dans de bonnes conditions", explique la direction, qui est confortée dans les synergies industrielles, commerciales et d'achat qui avaient été identifiées à l'origine.

Dès l'ouverture, le titre du spécialiste des camping-cars s'envole de 7,4% à 160,80 euros, dans des volumes toutefois assez modestes. Gilbert Dupont salue le bon début d'année, qui le conduit à réviser de 2% sa séquence de bénéfice par action. Sa valorisation passe de 149 à 156 euros, pour une recommandation qui reste à accumuler.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2018

Vinci a annoncé le succès d’une émission obligataire de 1,750 milliard d’euros, répartis entre une souche de 0,75 milliard d’euros à échéance septembre 2025, assortie d’un coupon de…

Publié le 18/09/2018

PARIS-LA DEFENSE (FRANCE), 18 septembre 2018 - Le Conseil de surveillance de Tarkett a décidé de nommer Fabrice Barthélemy en qualité de Président du Directoire de Tarkett par…

Publié le 18/09/2018

SFR et Canal+ ont annoncé un accord commercial autour de la distribution du bouquet RMC Sport pour les abonnés satellite. Dans le cadre de cet accord, les abonnées satellite du groupe Canal+ …

Publié le 18/09/2018

Au 30 juin, Visiativ a enregistré un chiffre d'affaires de 64,1 ME, en croissance de +16% dont +2% en croissance organique...

Publié le 18/09/2018

Visiativ est tombé dans le rouge au premier semestre 2018. Le groupe a accusé une perte nette de 3,6 millions d'euros contre un bénéfice de 0,6 million au 30 juin 2017. L'éditeur et intégrateur…