5 525.09 PTS
+0.28 %
5 529.0
+0.37 %
SBF 120 PTS
4 416.10
+0.39 %
DAX PTS
13 343.71
+1.08 %
Dowjones PTS
25 803.19
+0.89 %
6 758.54
+0.00 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Groupe LDC : chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2017-2018

| Boursier | 91 | Aucun vote sur cette news

Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2017-2018Croissance solide sur toutes les activitésSablé-sur-Sarthe, le 5 janvier 2018 - Le Groupe LDC...

Groupe LDC : chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2017-2018

Le Groupe LDC publie le chiffre d'affaires du 3ème trimestre (du 1erseptembre au 30 novembre 2017) de son exercice 2017 2018. Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe LDC sur les 9 premiers mois de l'exercice (mars à novembre 2017) s'élève à 2,8 MdsE contre 2,6 MdsE en progression de 7,1% pour des volumes qui évoluent de +6,2%. A périmètre identique et taux de change constant, la croissance des ventes s'élève à 6,1% avec des tonnages en hausse de 4,9%.

Au 3ème trimestre, le chiffre d'affaires s'établit à près de 954,9 ME, en augmentation de 7,8% avec des volumes vendus en hausse de 5,1%. A périmètre identique et taux de change constant, la croissance du chiffre d'affaires est de 6% et celle des tonnages est de 3,8%.

Volaille France : une activité bien orientée

Hors amont sur neuf mois, le chiffre d'affaires est de 2 MdsE contre 1,9 MdsE au 30 novembre 2016, soit une hausse de 6%.
A périmètre identique (intégration de Lionor réalisée au 1er mars 2017), la progression des ventes est de 4,5% et les volumes vendus progressent de 4,3%.

Le troisième trimestre est resté bien orienté avec en particulier un renforcement des positions sur les circuits de la restauration hors domicile et des clients industriels. La bonne dynamique des produits élaborés cuits contribue également à la croissance des activités. Sur la période, le chiffre d'affaires est de 677,3 ME (+6,1%) avec des volumes qui progressent de 4,9%. A périmètre constant, l'évolution en valeur est de +4,6% et de +3,1% en volume.

International : bonne croissance portée par les produits élaborés

Sur 9 mois, les ventes affichent une hausse de 15,1% à 188,5 ME avec une augmentation des tonnages commercialisés de 6,3%. A périmètre et taux de change constants, la variation est de +12,2% pour le chiffre d'affaires et de +7% en volume.

Sur le troisième trimestre, la croissance tant en valeur qu'en volume est totalement organique. Le chiffre d'affaires s'élève à 64,7 ME en progression de 12,2% (+9,8% à taux de change constant) et les tonnages sont en hausse de 3,5% illustrant le développement des gammes de produits élaborés et des spécialités de volaille.

Traiteur : hausse de l'activité et prise de parts de marchés

Sur le pôle Traiteur, le chiffre d'affaires cumulé des neuf premiers mois s'établit à 435 ME en progression de 8,2% et de 6,4% en volume.

Sur le troisième trimestre, les ventes s'élèvent à 155,2 ME
(+9,5%) et les tonnages commercialisés affichent une hausse de 7,2%. Cette accélération démontre la performance des plats cuisinés et le développement des gammes en GMS grâce au dynamisme des marques du Groupe se traduisant par des prises de parts de marchés, dans un contexte toujours haussier du prix des matières premières.

Confirmation des objectifs annuels

Au regard de ces performances et compte tenu du niveau d'activité enregistré sur les fêtes de fin d'année, le Groupe confirme son objectif de résultat opérationnel courant sensiblement équivalent à celui de l'exercice 2016-2017.

Prochain rendez-vous : Chiffre d'affaires annuel 2017-2018 le 5 avril 2018.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Incertains en début de séance, les marchés actions européens ont repris le chemin de la hausse, soutenus par le repli de l'euro. Les investisseurs réagissent également aux informations Reuters…

Publié le 16/01/2018

La semaine boursière démarre réellement aujourd'hui, puisque Wall Street était fermée hier

Publié le 16/01/2018

EVS Broadcast Equipment annonce la nomination de Pierre De Muelenaere en tant que président du conseil d'administration...

Publié le 16/01/2018

Le Tribunal de l'Union européenne a confirmé la décision de la Commission ordonnant à la France de récupérer 1,37 milliard d'euros dans le cadre d'une aide d'État accordée à EDF. Le 16…

Publié le 16/01/2018

Un bel exercice 2017...

CONTENUS SPONSORISÉS