En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 793.78 PTS
-0.74 %
5 787.5
-0.84 %
SBF 120 PTS
4 559.84
-0.84 %
DAX PTS
12 920.38
-1.41 %
Dow Jones PTS
27 909.60
-0.38 %
8 362.74
+0. %
1.108
+0.11 %

Figeac Aero : une croissance interne à +7% sur le semestre

| Boursier | 179 | Aucun vote sur cette news

Figeac Aéro réalise au titre du 2ème trimestre de l'exercice 2019/20, un chiffre d'affaires de 108,7 ME, en progression de +10,4% par rapport à la...

Figeac Aero : une croissance interne à +7% sur le semestre
Credits Reuters

Figeac Aéro réalise au titre du 2ème trimestre de l'exercice 2019/20, un chiffre d'affaires de 108,7 ME, en progression de +10,4% par rapport à la même période de l'exercice précédent.

À périmètre et taux de change constants, la croissance trimestrielle s'élève à +8,2% grâce aux gains de nouveaux contrats dans un marché des Aérostructures toujours difficile.

Sur l'ensemble du 1er semestre, la société enregistre un chiffre d'affaires de 220,9 ME en progression de 9,4%. À périmètre et taux de change constants, la croissance d'activité au 30 septembre 2019, s'élève à 7%.

Les incertitudes liées au retour en service du Boeing 737 MAX perdurent. Les conséquences du ralentissement de la cadence déjà perceptibles au 1er trimestre se sont poursuivies sur le 2ème trimestre. Chez Figeac Aéro, l'évolution des prochains trimestres dépendra du niveau des stocks des clients et de la date de remise en service du programme.

Pour l'exercice 2019/20, malgré une année pénalisée par le ralentissement des cadences de certains programmes, l'arrêt de l'A380, du CRJ et l'impact du Boeing 737 MAX, Figeac Aéro devrait délivrer une croissance supérieure au secteur grâce aux gains de nouveaux contrats, afficher une progression de l'EBITDA courant et générer des free cash-flows positifs.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2019

Les marchés européens restent dans le rouge ce mardi. Les investisseurs attendent la décision de politique monétaire de la Fed mercredi, et s'inquiètent de nouveaux droits de douane qui…

Publié le 10/12/2019

Le CAC 40, qui corrigeait déjà de 0,59% hier avec les craintes commerciales et économiques, perd 0,63% ce mardi à 5...

Publié le 10/12/2019

Ça se précise pour le réseau de fibre optique d'Altice Europe au Portugal...

Publié le 10/12/2019

La présentation stratégique de Paul Hudson, à la tête de Sanofi depuis septembre, était très attendue ce matin par le marché. Le dirigeant britannique a relevé le défi. Sous sa houlette, le…

Publié le 10/12/2019

Capgemini perd près de 2,5% à 103,7 euros en fin de matinée à Paris...