En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 816.12 PTS
-1.9 %
4 817.00
-1.81 %
SBF 120 PTS
3 818.42
-1.96 %
DAX PTS
12 177.18
-3.71 %
Dow Jones PTS
27 685.38
-2.29 %
11 504.52
-1.61 %
1.181
-0.41 %

FDJ : bonne dynamique enregistrée depuis la mi-juin

| Boursier | 432 | 1 par 1 internautes

La Française des Jeux (FDJ) publie son activité du troisième trimestre 2020 et ses nouvelles perspectives pour l'ensemble de l'année...

FDJ : bonne dynamique enregistrée depuis la mi-juin
Credits Reuters

La Française des Jeux (FDJ) publie son activité du troisième trimestre 2020 et ses nouvelles perspectives pour l'ensemble de l'année.

Croissance des mises de +6% sur le trimestre, à 4,4 milliards d'euros, et stabilité du chiffre d'affaires, à 0,5 milliard d'euros.
Sur le trimestre, la dynamique enregistrée depuis mi-juin s'est accélérée, engendrant une croissance des mises de +6%, avec un été atypique au cours duquel FDJ a bénéficié de facteurs favorables, notamment un calendrier de manifestations sportives fourni à la suite du décalage de nombreux événements initialement prévus au deuxième trimestre.

FDJ a enregistré :
- Une forte croissance des paris sportifs, +27% à près de 1 milliard d'euros, tant en ligne qu'en point de vente.
- Une légère progression de l'activité loterie, +1% à 3,4 milliards d'euros, caractérisée par :

Des mises tirage stables :
Ce qui constitue une bonne performance dans la mesure où les mises tirage du troisième trimestre 2019 avaient été particulièrement élevées car elles avaient bénéficié de cycles longs exceptionnels;
Compte tenu également du bon redémarrage d'Amigo.
Des mises des jeux instantanés en légère croissance, +2% à 2 milliards d'euros ; FDJ a, en effet, dès l'été, renoué avec l'animation de son portefeuille de jeux.
- Des mises en progression sur tous les canaux de distribution :

En point de vente de +3%, à près de 4 milliards d'euros ;
En ligne de +44%, à près de 0,4 milliard d'euros, avec notamment la poursuite de la très bonne performance de la loterie en ligne, en croissance de plus de 40%.
Les gains des joueurs ressortent à 3 milliards d'euros, en progression de plus de +9%, soit un taux de retour aux joueurs (TRJ) de 69,3%, à comparer à 67,3% au troisième trimestre 2019. La progression du TRJ reflète l'évolution du mix des mises, avec une part plus importante des paris sportifs dont le TRJ a enregistré une forte augmentation. Celle-ci est liée notamment à plusieurs compétitions de football dont les résultats étaient plus aisément prédictibles, contrairement à ceux du 1er semestre 2020.

Ainsi, le produit brut des jeux (PBJ = mises - gains des joueurs), qui s'élève à 1,3 milliard d'euros, est quasi stable ; en conséquence, le produit net des jeux (PNJ = PBJ - contribution aux finances publiques), qui constitue l'essentiel du chiffre d'affaires du Groupe est également quasi stable.

Le chiffre d'affaires du groupe FDJ ressort à 0,5 milliard d'euros (+0,2%).

En cumul à fin septembre, les mises atteignent 11,3 milliards d'euros, en recul de -10% par rapport aux 9 premiers mois de l'exercice 2019. La progression du TRJ du troisième trimestre permet d'enregistrer un TRJ à fin septembre de 68,1%, quasi stable par rapport aux neuf premiers mois de 2019 (68,2%), et en légère augmentation par rapport au premier semestre 2020 (67,3%).

Ainsi, le chiffre d'affaires à fin septembre ressort à 1,4 milliard d'euros, en recul de -10% par rapport à celui de fin septembre 2019. Pour mémoire les mises et le chiffre d'affaires s'inscrivaient, à fin juin, respectivement en recul de -18% et -15%.

Les variations sont calculées par rapport à des données 2019 retraitées de la nouvelle fiscalité entrée en vigueur au 1er janvier 2020, intégrant Sporting Group en année pleine, et sans retraitement des cycles longs loterie exceptionnels 2019. Ces derniers sont retraités dans les variations annuelles.

Perspectives 2020

Sans nouvelle dégradation significative de l'environnement sanitaire, qui se traduirait par de nouvelles fermetures de points de vente ou l'annulation et le report des principales compétitions sportives, le groupe FDJ anticipe une légère progression des mises au quatrième trimestre.
Cette progression sera notamment soutenue par un calendrier loterie fourni, avec le relancement de Keno, de Mots Croisés et d'Amigo, et le lancement d'un second jeu phygital " Qui veut gagner des Millions". Quant au calendrier des paris sportifs, il est globalement comparable à celui du quatrième trimestre 2019. En conséquence, les mises annuelles ressortiraient à environ 16 milliards d'euros, soit un recul limité à -6% sur l'ensemble de l'année.

Sur cette base, avec l'hypothèse d'un TRJ annuel proche de celui enregistré à fin septembre et compte tenu du plan d'économies de plus de 80 millions d'euros, le Groupe réaliserait un chiffre d'affaires de l'ordre de 1,9 milliard d'euros, en recul de -7%, et une marge d'EBITDA de l'ordre de 21% (20,6% en 2019 sur une base retraitée), avec un taux de conversion de l'EBITDA en cash-flow libre3 maintenu à plus de 80%.

Pour Stéphane Pallez, Présidente directrice générale du groupe FDJ : "Le troisième trimestre a confirmé la bonne dynamique enregistrée depuis la mi-juin et une reprise de nos activités à des niveaux comparables à ceux de 2019. Le Groupe démontre ainsi sa résilience et sa réactivité. Sur l'ensemble de l'année, sans nouvelles mesures de restrictions générales liées à l'évolution de la situation sanitaire, l'impact de la crise sur notre chiffre d'affaires devrait être contenu et notre marge d'EBITDA maintenue à un niveau élevé. Ceci, grâce à la forte mobilisation de nos collaborateurs et de notre réseau de distribution, et aux mesures d'économies mises en oeuvre dès mars dernier."

Prochaine communication financière du Groupe :
Le Groupe communiquera ses résultats 2020 le 12 février 2021, avant Bourse.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/10/2020

Au 30 juin 2020, les fonds propres prudentiels atteignent 1,917 MdE

Publié le 26/10/2020

Cette offre est formulée au prix de 98 euros par action...

Publié le 26/10/2020

Delta Drone confirme son éligibilité au dispositif PEA-PME...

Publié le 26/10/2020

Coface SA a l'intention d'annuler toutes les actions rachetées...

Publié le 26/10/2020

Le résultat net consolidé du Groupe Crédit Agricole Nord de France s'élève à 59 ME, en baisse de -50,3% sur un an, en raison de la baisse du résultat social de la Caisse régionale, des…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne