En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 567.02 PTS
+0.26 %
5 568.00
+0.33 %
SBF 120 PTS
4 390.49
+0.23 %
DAX PTS
12 289.40
+0.24 %
Dowjones PTS
27 171.90
+0.07 %
7 905.12
+0.90 %
1.121
-0.00 %

Egide : baisse des ventes de 8,5% sur le S1

| Boursier | 285 | Aucun vote sur cette news

Le chiffre d'affaires semestriel d'Egide s'est élevé à 14,87 ME, en baisse de 8,5% par rapport au S1 2018...

Egide : baisse des ventes de 8,5% sur le S1
Credits Reuters

Le chiffre d'affaires semestriel d'Egide s'est élevé à 14,87 ME, en baisse de 8,5% par rapport au S1 2018.

Le chiffre d'affaires pour le premier semestre 2019 a été impacté par un marché européen de la défense difficile en raison du renforcement des règles d'exportation d'équipements militaires, d'un environnement géopolitique complexe et de ventes moins importantes que prévu vers Israël.

Dans le même temps, les prises de commandes ont augmenté pour atteindre 18,83 ME, en hausse de 23% par rapport au premier semestre 2018.

Cette hausse est tirée par les marchés de l'imagerie thermique en Europe et aux États-Unis, ainsi que par le marché de la puissance aux États-Unis, principalement lié à l'aviation commerciale.

Le second semestre devrait montrer une progression continue, grâce à la poursuite de la croissance des ventes aux Etats-Unis et à un retour à la croissance chez Egide SA, en dépit d'un environnement de marché difficile, en particulier en Europe.

La société prévoit d'être en croissance sur l'année 2019 malgré un premier semestre difficile.

La réorganisation d'Egide SA contribuera à atténuer l'impact de la baisse des revenus sur le S1. Un plan d'action, visant à réorganiser Egide SA et à optimiser les opérations, a été lancé à la toute fin de ce premier semestre, et devrait être finalisé avant la fin de l'année. L'impact opérationnel devrait être principalement ressenti à partir du premier trimestre 2020.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/07/2019

Le groupe Bourbon a demandé la suspension de la cotation...

Publié le 22/07/2019

Stentys a échoué dans le processus de recherche de partenaire stratégique

Publié le 22/07/2019

La progression de 31,9 ME par rapport au même trimestre de l'exercice précédent est la conséquence d'une amélioration des recettes dans l'ensemble des secteurs d'activité...

Publié le 22/07/2019

"Les platesformes d'automatisation intelligente tout-en-un et disponibles sur le cloud représentent de nouvelles opportunités pour le marché de l'automatisation"...

Publié le 22/07/2019

CFI n'envisage pas de développer une quelconque activité opérationnelle au sein de CFI...