5 289.86 PTS
+0.64 %
5 259.5
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 239.49
+0.61 %
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.13 %
Nikkei PTS
21 925.10
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

C'est toujours compliqué pour Bourbon

| Boursier | 158 | Aucun vote sur cette news

Le pétrole remonte, mais les projets ne décollent pas...

C'est toujours compliqué pour Bourbon
Credits Bourbon

La baisse de l'activité de Bourbon se poursuit, aussi bien sur un trimestre que sur un an, alors que la remontée des cours pétroliers ne se traduit pas encore dans les projets. Le groupe ne désespère pas mais reste près de ses sous dans ce bas de cycle, tout en se préparant à la nouvelle réalité du secteur, où la chasse aux coûts dominera le prochain cycle.

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 continue à se contracter, sur un niveau ajusté de 204,3 millions d'euros (-21,2% en publié, -17,7% à changes constants en glissement annuel). Les tarifs journalises moyens perdent encore 8,7% sur un an. "En offshore profond et continental, il faut souligner la volonté des clients de relancer quelques campagnes d'exploration et de conclure à nouveau des contrats moyen et long terme ce qui se traduit par une légère hausse de l'activité mais à des tarifs toujours en baisse" par rapport au second trimestre 2017, explique le management, qui salue la résistance des Crew boats, malgré l'impact de la saisonnalité de la mousson en Afrique de l'Ouest. Enfin, les revenus du Subsea sont en hausse sur un an mais baissent par rapport au trimestre précédent, à cause d'un nombre plus réduit de projets clés en main. Sur neuf mois, les revenus ajustés baissent de -22,7% à 663,7 ME (-22,8% à changes constants).

Un cycle baissier qui "métamorphose notre industrie"

La prudence domine toujours le discours de la direction. Car si les clients ont retrouvé une certaine marge de manoeuvre avec la remontée des cours pétroliers, souligne le directeur général délégué Gaël Bodénès, cela ne se traduit pas encore dans l'activité offshore. Le groupe poursuit ses efforts pour dépenser le moins possible de liquidités tout en se transformant pour faire face au nouveau cycle. "La reprise sera lente et tout au long de l'année 2018, les segments Offshore profond et continental continueront à être impactés par la surcapacité de navires dans toutes les zones géographiques, même si quelques signes d'amélioration seront visibles localement", estime le groupe, qui pense que les taux d'utilisation devraient continuer à résister dans les Crew boats et le Subsea. Bourbon continue à affirmer que son modèle économique va connaître une évolution radicale pour s'adapter à la nouvelle réalité du secteur.

Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2017 est programmé pour le 8 février 2018, et les résultats de la période pour le 15 mars suivant.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS