En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 342.18 PTS
-0.13 %
5 342.5
-0.10 %
SBF 120 PTS
4 294.58
-0.05 %
DAX PTS
12 079.96
-0.14 %
Dowjones PTS
26 062.12
+0.00 %
7 434.73
+0.00 %
1.171
+0.23 %

Actia se relance au 3ème trimestre

| Boursier | 339 | Aucun vote sur cette news

La croissance fait son retour après un second trimestre raté...

Actia se relance au 3ème trimestre

Après le trou d'air du second trimestre, le chiffre d'affaires d'Actia a renoué avec la croissance durant l'été, puisqu'il a atteint 99,9 millions d'euros, en progression de 5,8%, au cours du troisième trimestre 2017. Sur neuf mois, les ventes s'établissent à 318 ME, en progression de 0,6%, dont une hausse de 1,5% pour la division automobile et une contraction de -8,6% pour la branche télécommunications. Portzamparc n'attendait que 96,7 ME de chiffre d'affaires sur le troisième trimestre.

La situation se normalise, mais...

Dans l'automobile, une grande partie des décalages du premier semestre ont pu être rattrapés, tandis que les frais de transports exceptionnels se sont progressivement normalisés à partir du mois de juillet, explique le management. Actia était en effet confronté à une pénurie de composants, qui l'a obligé à adopter des moyens logistiques exceptionnels, qui ont pesé sur les résultats du premier semestre. Le groupe réitère son objectif de "consolidation" du niveau d'activité cette année, et prévoit de restaurer sa rentabilité au second semestre, car les difficultés d'approvisionnement de certains composants sont désormais réglées en majorité. Un bémol cependant, la remontée de l'euro face au dollar, si elle se confirme en fin d'année, pourrait peser sur la valorisation des instruments de couverture qui sécurisent au niveau actuel les achats de 2018.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2018

Responsable mondial Immobilier & Hospitality...

Publié le 18/09/2018

Air France-KLM (+2,11% à 8,91 euros) effectue un vol sans nuage aujourd’hui sur la place parisienne, à la faveur d’une double actualité. Le groupe aérien est en effet porté par les propos…

Publié le 18/09/2018

Les bénéfices du géant du logiciel Oracle au premier trimestre ont dépassé les attentes, mais pas les revenus des services cloud. Le bénéfice rajusté pour le trimestre a été de 71 cents par…

Publié le 18/09/2018

BNP Paribas et UNI Global Union ont signé aujourd'hui un accord mondial qui garantit aux 200 000 salariés de la banque, répartis dans 73 pays, un congé parental payé, une assurance maladie et une…

Publié le 18/09/2018

Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67%) et Leonardo (33%), a signé un contrat avec l'Agence spatiale européenne (ESA) pour fournir...