5 399.09 PTS
-
5 408.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
+0.83 %
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.45 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

GESTION ACTIVE AVEC LES ETF

| OPCVM 360 | 138 | Aucun vote sur cette news
GESTION ACTIVE AVEC LES ETF
Credits  ShutterStock.com

Les ETF, gestion passive, vraiment? L'enquête commandée par Source, émetteur majeur d'ETF en Europe, auprès des Hedge Fund nous donne plusieurs éléments de réponse intéressants.

La première information de cette enquête est que 92% des 60 professionnels interrogés anticipent une augmentation par leur industrie du recours aux ETF en 2017. L'enquête indique en effet qu'en moyenne ceux-ci estiment que le montant investi en ETF atteindra 55 Md$ en 2017, alors qu'il n'était que de 44 Md$. Il s'agit d'une tendance de fond, puisque les mêmes professionnels estiment que ces montants pourraient atteindre les 100 Md$ dès 2021, dans 4 ans à peine.

Plus intéressant encore : les raisons qui poussent les Hedge Fund à envisager d'augmenter la part des ETF. Sans surprise, la première raison invoquée est celle des faibles coûts. Notre industrie souffre d'une énorme pression sur les prix, et les émetteurs d'ETF eux-mêmes ont été amenés à faire de gros efforts sur leurs frais. On trouve désormais, sur les ETF qui couvrent les plus grands indices, des frais de 0,2%, voire 0,1%, voire même en dessous parfois. C'est vrai en Europe, c'est encore plus vrai aux USA où les ETF représentent une part importante des échanges et où la guerre des prix fait rage.

Mais les prix ne sont pas la seule raison évoquée par les Hedge Fund. La liquidité des ETF, pourtant parfois citée comme un risque par leurs détracteurs, est citée par 64% des sondés comme un atout.

Vient ensuite un de nos arguments favoris, qui nous a amenés à promouvoir les ETF comme instrument d'une gestion vraiment active : la capacité d'accéder à des secteurs variés (nous y ajouterons la capacité à passer d'une géographique à une autre) pour 46% des sondés. Au sein d'un marché qui globalement fait du surplace depuis plusieurs semaines, les rotations sectorielles sont nombreuses et constituent autant de risques ou d'opportunités. Citons par exemple le retour de l'engouement pour les matières premières, ou la baisse récente du secteur automobile dans la foulée de résultats et perspectives jugés un peu courts et de l'affaire de cartel en Allemagne. Les ETF permettent donc de se focaliser sur un secteur d'activité, ou au contraire de l'exclure de son champ d'investissement.

Parmi les autres arguments des Hedge Fund en faveur des ETF, la possibilité de négocier toutes les classes d'actifs en Bourse, une offre en constante augmentation et la capacité à gérer des positions courtes ou longues.

Forts de ses qualités, on voit mal ce qui empêchera les ETF de poursuivre leur impressionnante progression. A cet égard les statistiques publiées récemment par Lyxor/Bloomberg sont éloquentes, avec des AUM (Assets Under Management) en progression de 12% depuis fin 2016, à 578md€ (dont un impact marché de 2%) pour les ETF européens.

Pour illustrer encore l'intérêt des ETF pour passer d'une classe d'Actifs à une autre, on peut noter la forte accélération de la collecte sur les ETF obligataires (+4,5 Md€ en juin sur un total de +8,5 Md€). L'engouement pour les ETF equity asiatiques ne s'est pas démenti avec un flux de 866 M€ de NAN (Nouveaux Actifs Nets). Là encore il faut noter que les ETF permettent d'investir sur l'ensemble d'une région, ou au contraire de se focaliser sur un Pays isolé.

EEM (iShares MSCI Emerging Fund) : données hebdomadaires

Les ETF, en couvrant l'ensemble des classes d'Actifs et en offrant des instruments pour être long ou short sur la plupart des sous-jacents permettent de saisir des opportunités quelles que soient les conditions de marché, à condition d'être actif!

 

 

RETROUVEZ TOUTES LES ANALYSES ETF EN CLIQUANT ICI

 

 

 

Les commentaires et analyses reflètent l’opinion de ETFWAVE sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Les informations contenues dans ce document n’ont aucune valeur contractuelle et n’engagent pas la responsabilité d'ETFWAVE. Elles sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos, et elles ne doivent pas être considérées comme telles à quelque fin que ce soit.  Sous réserve du respect de ses obligations, ETFWAVE ne pourra être tenu responsable des conséquences financières ou de quelque nature que ce soit résultant de l’investissement.

 

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

Publié le 08/12/2017

Un communiqué du 13 octobre avait annoncé le dépôt d'une plainte par Colas Rail...

Publié le 08/12/2017

La journée a permis également de mettre en avant l'intense activité des équipes d'Eurazeo ces derniers mois en matière d'investissement et de recherche de croissance...

Publié le 08/12/2017

Genfit réalise un apport complémentaire de 250 kE au contrat de liquidité...

CONTENUS SPONSORISÉS