En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

ETF : où en est l'Amérique Latine ?

| OPCVM 360 | 199 | Aucun vote sur cette news
ETF : où en est l'Amérique Latine ?
Credits  ShutterStock.com

L'Amérique Latine traverse en bourse une passe difficile, comme en témoigne la performance d'un ETF comme LTM (Lyxor MSCI EM Latin America UCITS ETF, coté en €). Avec -9,4% cette année, toute la hausse de 2017 a été effacée (+8,9%).

LTM, qui capitalise 67 M€ pour des frais de 0,65%, permet de se faire une idée de la performance boursière de l'Amérique Latine dans la mesure où les 108 sociétés de l'indice qu'il réplique sont issues de 5 Pays : le Brésil (55% de la capitalisation de l'indice), le Mexique (25%), le Chili (11%), et plus marginalement la Colombie (4%) et le Pérou (4%).

D'un point de vue sectoriel, c'est la Finance qui domine avec 30% de la capitalisation de l'indice, suivie par les matériaux de base (20%) et les biens de consommation durable (16%)

Nos indicateurs ETFWAVE plaident à ce stade pour une correction assez sévère, dans la mesure où nos deux scores sont touchés : le score court terme est tombé à 0, mais le score long terme est très faible également, à 20/100 seulement.

 

LTM (Amérique Latin), données mensuelles :

 

Les situations par Pays sont toutefois moins homogènes que ne pourrait le laisser penser le score long terme de LTM, qui est en réalité fondamentalement emporté par le poids du Brésil.

Nous observons le Brésil à travers l'ETF RIO (Lyxor Brazil Ibovespa UCITS ETF), qui est également coté en €, et dont la capitalisation atteint 208 M€.

Sa pondération sectorielle est voisine de celle de LTM, avec les mêmes secteurs, dans le même ordre (Finance en tête). Ses cinq premières pondérations : Vale, Itau Unibanco Holding, Banco Bradesco, Ambev et Petrobras représentent à elles-seules près de 50% de la capitalisation de l'indice.

Le score Court Terme de RIO est passé en zone neutre puis négative dès le 29/03/18, alors que l'ETF cotait encore 18,5€ (il a perdu 21% depuis). Notre deuxième signal, Long Terme cette fois, s'est déclenché le 1er juin, à confirmer en fin de mois alors que RIO est maintenant sur une zone de résistance.

Des ETFs cotés en Dollar sont disponibles pour investir dans les autres pays de cette zone. Nous avons sélectionné chez ETFWAVE les ETF iShares (EPU pour le Pérou, ECH pour le Chili, ICOL pour la Colombie et EWW pour le Mexique)

Ces trois ETFs, contrairement au Brésil, ont toujours un score Long Terme nettement positif, ce qui démontre qu'il faut se méfier de la portée du score négatif Long Terme de LTM. Précisons qu'EWZ, l'ETF d'iShares coté en $ et dédié au Brésil, a le même score que RIO.

Nous avons depuis longtemps mis en garde les investisseurs qui nous suivent sur le Mexique, au tapis depuis de nombreux mois. En effet EWW est passé en momentum négatif Long Terme début octobre 2017 et a perdu 18% depuis. Il ne donne aujourd'hui aucun signe de rebond.

Le Chili (ECH) est dans une situation plus mitigée. A Court Terme son momentum est négatif, avec un score Court Terme de 30/100 seulement, mais son score Long Terme est menacé. ECH capitalise 425 M$ et est composé de 33 sociétés.

Ce sont le Pérou et la Colombie qui sont actuellement dans la situation la plus favorable, avec des scores Court Terme et Long Terme positifs.

La Colombie, malgré un contexte politique à risque, témoigne d'une belle vigueur boursière, comme en témoigne la performance de l'ETF ICOL, qui progresse pour la troisième année consécutive (+22,4% en 2016, +11,6% en 2017, +6% en 2018)

 

ICOL (Colombie), données hebdomadaires :

 

ICOL est un ETF assez étroit, tant au niveau de sa capitalisation, avec 27 M$ seulement, que le nombre de sociétés qui le composent (29). Ses frais sont de 0,61%

Le Pérou (EPU) a réalisé un rebond spectaculaire depuis trois ans (+63% en 2016, +25% en 2017, +4% en YTD 2018), et reste selon nos indicateurs bien orienté avec un score Court Terme de 70% et un score Long Terme de 95%.

EPU a une capitalisation de 212 M$, et comprend 25 sociétés. Ses frais sont de 0,58%.

L'Amérique Latine est au c ur de nombreux sujets d'actualité, entre ses cycles politiques (élections), sa proximité avec les Etats-Unis, l'impact de la remontée des taux US mais aussi la volatilité des matières premières. Le Brésil est particulièrement à surveiller compte tenu de son poids économique dans la région. Il semble prématuré de s'y réintéresser aujourd'hui.

 

 

 

 

RETROUVEZ NOS ANALYSES ETF ET NOTRE METHODOLOGIE EN CLIQUANT ICI 

 

 

 

 

 

Avertissement

 

Les commentaires et analyses reflètent l'opinion de ETFWAVE sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Les informations contenues dans ce document n'ont aucune valeur contractuelle et n'engagent pas la responsabilité d'ETFWAVE. Elles sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu'elles soient exactes, complètes, valides ou à propos, et elles ne doivent pas être considérées comme telles à quelque fin que ce soit. Sous réserve du respect de ses obligations, ETFWAVE ne pourra être tenu responsable des conséquences financières ou de quelque nature que ce soit résultant de l'investissement.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…