En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 383.42 PTS
+0.37 %
5 379.0
+0.30 %
SBF 120 PTS
4 317.54
+0.18 %
DAX PTS
12 182.50
+0.20 %
Dowjones PTS
26 246.96
+0.00 %
7 494.40
+0.00 %
1.166
-0.05 %

As good as gold ?

| OPCVM 360 | 142 | 5 par 1 internautes
As good as gold ?
Credits Sean pavone  ShutterStock.com

Après s'être apprécié en début d'année, le cours de l'or enregistre depuis avril un recul important et a atteint le 15 août son niveau le plus bas depuis janvier 2017. La principale raison à l'origine de ce recul est la force du dollar. Depuis la mi-avril, la devise américaine est ainsi passée de 1,24 à 1,14 contre l'euro. Elle s'est également appréciée par rapport à l'ensemble des autres monnaies.  La force du dollar s'explique d'une part par la bonne tenue de l'économie américaine et par le resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale et d'autre part par un contexte d'augmentation de l'aversion au risque qui a fait reprendre à la monnaie US son statut de valeur refuge. Les problèmes actuels de la Turquie sont à cet égard révélateurs : les investisseurs craignent aussi bien l'effet de contagion sur les autres pays émergents que celui sur les pays de la zone euro étant donné l'interconnexion entre les pays européens et la Turquie.

L'or exhibe généralement (mais pas toujours) une corrélation inverse avec le dollar. Le métal jaune et le billet vert peuvent selon les circonstances revêtir un caractère de valeur refuge. Dans le cas du billet vert, le facteur déterminant a trait à l'état de l'économie américaine, notamment par opposition à celui des autres régions. La crise asiatique et celle des pays émergents en général en 1997-98, moment où l'économie US était forte, avaient ainsi entraîné une forte appréciation du billet vert. Plus récemment, les doutes récurrents sur la construction européenne et la faiblesse de la croissance dans la zone euro ont contribué à la tendance généralement haussière du dollar sur les 7 dernières années. Les facteurs permettant à l'or d'être considéré comme valeur refuge ont trait à la situation géopolitique, l'inflation et, plus généralement, à la confiance dans l'argent-papier et dans le système financier. De manière un peu simpliste on pourrait affirmer que pour que l'or puisse assumer un statut de valeur refuge, il faut que la confiance dans le dollar ne soit pas élevée.

Changement de mentalité à la Réserve fédérale 

Comme indiqué supra, la force actuelle du billet vert est basée en grande partie sur la divergence entre les politiques monétaires des principales banques centrales. La Réserve fédérale avait commencé le resserrement de sa politique monétaire sous Janet Yellen, mais l'ancienne présidente de la banque centrale américaine était perçue par les marchés comme étant dovish', c'est-à-dire prête à arrêter ce resserrement au moindre accès de faiblesse des marchés financiers. Son successeur, Jerome Powell, a par contre clairement fait savoir qu'il n'avait pas l'intention de laisser les marchés influencer sa politique monétaire. Le resserrement des conditions monétaires aux Etats-Unis qui intervient à un moment où l'endettement en USD à travers le monde (Etats aussi bien qu'entreprises) a beaucoup augmenté risque ainsi de créer une pénurie de dollars, notamment dans les pays émergents.

 

Pour lire la suite, veuillez cliquer ICI

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

Le rebond se poursuit...

Publié le 19/09/2018

    Communiqué de mise à disposition du rapport financier semestriel au  30 juin 2018 de CREDIT AGRICOLE HOME LOAN SFH   Montrouge, le 19 septembre…

Publié le 19/09/2018

Plateforme B2B...

Publié le 19/09/2018

D'après les données de NPD...

Publié le 19/09/2018

L'allemand va être repris par le géant américain Thor