5 302.17 PTS
-
5 266.0
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 251.13
+0.00 %
DAX PTS
12 470.49
-
Dowjones PTS
24 797.78
-0.67 %
6 759.26
+0.00 %
Nikkei PTS
21 736.44
-1.07 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Norges Bank renforce sa position en Neopost

| Boursier | 263 | Aucun vote sur cette news

Sur les 5% du capital et des droits de vote

Norges Bank renforce sa position en Neopost
Credits Reuters

Par courrier adressé à l'AMF, Norges Bank a déclaré avoir franchi en hausse, le 25 janvier 2018, les seuils de 5% du capital et des droits de vote de Neopost et détenir 1.914.402 actions Neopost représentant autant de droits de vote, soit 5,54% du capital et des droits de vote de cette société. Ce franchissement de seuils résulte de la réception d'actions Neopost détenues à titre de collatéral, précise le fonds souverain norvégien dans sa déclaration.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2018

Le groupe a confirmé ce matin ses prévisions 2018 et 2019...

Publié le 22/02/2018

Les résultats de la phase IIb attendus en juin...

Publié le 22/02/2018

                   Communiqué de presse - Paris - 22/02/2018 - 7h30   Résultats annuels 2017   Forte amélioration des résultats et de la profitabilité…

Publié le 22/02/2018

Le groupe a dépassé le cap des 6 MdsE de bénéfices. Un record...

Publié le 22/02/2018

L'année 2018 s'annonce plus compliquée, la faute à la vigueur de l'euro et à la hausse du prix des matières premières...

CONTENUS SPONSORISÉS