En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 506.85 PTS
+1.44 %
4 529.00
+1.97 %
SBF 120 PTS
3 557.79
+1.67 %
DAX PTS
10 564.74
+2.24 %
Dow Jones PTS
23 719.37
+1.22 %
8 238.53
+0.11 %

Twitter étend ses mesures de lutte contre les propos haineux

| AFP | 372 | 5 par 1 internautes
Lors d'une manifestation à San Francisco, le 19 novembre 2019, demandant à Twitter de se mobiliser plus pour lutter contre le racisme
Lors d'une manifestation à San Francisco, le 19 novembre 2019, demandant à Twitter de se mobiliser plus pour lutter contre le racisme ( Philip Pacheco / AFP/Archives )

Twitter ne laissera plus passer les attaques "déshumanisantes" fondées sur l'âge, le handicap ou la maladie de groupes de personnes. Une nouvelle tentative de la plateforme pour policer des échanges en ligne souvent virulents, voire violents.

Le réseau social avait décidé en juillet dernier de filtrer les propos haineux liés à la religion.

"Aujourd'hui, nous étendons cette règle aux propos qui déshumanisent sur la base de l'âge, du handicap ou de la maladie", a indiqué Twitter jeudi dans un communiqué en ligne.

La plateforme fournit des exemples de tweets que leurs auteurs devront retirer s'ils lui sont signalés: "Tous les (gens de tel âge) sont des sangsues et ne méritent pas notre soutien" ou encore "Les gens qui ont (telle maladie) sont des rats qui contaminent tout le monde autour d'eux".

Ce dernier exemple résonne avec la crise actuelle du nouveau coronavirus, qui force les plateformes à réagir face aux contenus haineux ou mensongers, des messages racistes aux faux produits miracles, en passant par les théories du complot.

"Notre souci principal est de nous attaquer au risque de violences dans la vie réelle, et les recherches montrent que les propos déshumanisants augmentent ce risque", détaille Twitter dans son communiqué, sans faire référence au virus.

Le réseau des gazouillis pas toujours tendres est engagé dans un mouvement plus large de lutte contre les propos haineux sur sa plateforme.

Il applique déjà des règles claires concernant tous les tweets appelant spécifiquement à la violence contre un individu ou une communauté, glorifiant le terrorisme ou harcelant une personne en particulier.

Mais comme les autres réseaux sociaux, Twitter est régulièrement accusé de ne pas en faire assez pour lutter contre les discours de haine. Le groupe tente, difficilement, de concilier cet objectif avec la préservation de la liberté d'expression.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

ADOCIALa biotech publiera son chiffre d'affaires du premier trimestreAIRBUSAfin de préserver ses liquidités dans un contexte de crise du Covid-19, easyJet s'est entendu avec Airbus pour obtenir le…

Publié le 09/04/2020

Gaussin annonce un nouveau contrat avec la société PRB (Produits de Revêtement du Bâtiment) pour la fourniture d'une solution clé en main de transport...

Publié le 09/04/2020

Oncodesign a publié un résultat net consolidé 2019 de 1,62 million d'euros, après une perte de 3,15 millions en 2018. Le groupe retrouve ainsi l'équilibre financier un an avant son objectif. Les…

Publié le 09/04/2020

PSB Industries a réalisé sur le premier trimestre un chiffre d'affaires de 63,3 ME, en retrait de 11,2% à taux de change et périmètre constants...

Publié le 09/04/2020

Implanet, société de technologies médicales spécialisée dans les implants vertébraux et les implants de chirurgies du genou, informe ses actionnaires...