5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Twitter applique de nouvelles mesures et suspend plusieurs comptes

| AFP | 171 | Aucun vote sur cette news
Les logos du réseau social Twitter photographiés sur un écran d'ordinateur le 20 novembre
Les logos du réseau social Twitter photographiés sur un écran d'ordinateur le 20 novembre ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Twitter a commencé à appliquer lundi ses nouvelles conditions d'utilisation, plus strictes envers les contenus haineux, et a suspendu plusieurs comptes d'extrême-droite, notamment celui de Jayda Fransen, dont les tweets anti-musulmans avaient été relayés par Donald Trump.

Les contenus qui "glorifient la violence ou les auteurs d'actes violents" et les "images haineuses", à savoir des logos et symboles "hostiles et malveillants", sont maintenant interdits, expliquent les règles d'utilisation du réseau social.

Le site précise également que "les comptes qui utilisent ou promeuvent la violence contre les civils pour soutenir leur cause" seront suspendus.

Lundi, trois comptes britanniques avaient notamment disparu: ceux du parti politique d'extrême-droite Britain First, de son leader Paul Golding et de sa vice-présidente Jayda Fransen.

"Ce compte a été suspendu", explique le réseau social dans chacun des cas.

Fin novembre, Jayda Fransen avait publié des vidéos anti-musulmans qui avaient provoqué un affrontement diplomatique entre Londres et Washington: malgré leur contenu violent, Donald Trump les avaient relayées sur son compte personnel de bon matin.

La Première ministre britannique Theresa May avait alors dénoncé "une erreur" de la part du président américain.

Mi-novembre, Twitter avait déjà retiré leur certification aux utilisateurs qui contrevenaient aux conditions d'utilisation du site.

Des responsables d'extrême-droite comme Richard Spencer, l'une des figures de la droite suprémaciste blanche américaine, avaient ainsi perdu leur badge bleu.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Après PSA Groupe, la Société Générale entend utiliser le nouveau dispositif pour réduire ses effectifs.

Publié le 19/01/2018

          CE COMMUNIQUÉ NE PEUT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE, EN AUSTRALIE, AU…

Publié le 19/01/2018

Luxembourg, 19 janvier 2018 - Aperam annonce aujourd'hui son calendrier financier pour 2018.   Calendrier de résultats*: 30 janvier 2018: résultats du 4ème trimestre 2017 et de…

Publié le 19/01/2018

Airbus serait en négociations avec British Airways pour une possible commande de très gros porteurs A380, selon l'agence 'Bloomberg'.

Publié le 19/01/2018

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévues par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…

CONTENUS SPONSORISÉS