5 289.86 PTS
-
5 259.5
-0.53 %
SBF 120 PTS
4 239.49
-
DAX PTS
12 487.90
-
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 906.98
-0.08 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Télévision: Molotov revendique 4 millions d'utilisateurs en France

| AFP | 83 | Aucun vote sur cette news
L'application Molotov  a annoncé mardi 30 janvier 2018 avoir franchi la barre des 4 millions d'utilisateurs en France, un an et demi après son lancement
L'application Molotov a annoncé mardi 30 janvier 2018 avoir franchi la barre des 4 millions d'utilisateurs en France, un an et demi après son lancement ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Molotov, application qui permet de visionner des chaînes de télévision sur internet, a annoncé mardi avoir franchi la barre des 4 millions d'utilisateurs en France, un an et demi après son lancement.

"Lancée en France en juillet 2016, Molotov (...) s'installe rapidement dans les usages des Français" et "en rassemble désormais plus de 4 millions", a indiqué l'entreprise dans un communiqué, sans préciser la proportion d'utilisateurs payants. Dans le détail, 500.000 Français s'en servent chaque jour et 2 millions chaque mois.

La plateforme, qui se dit "en croissance de 20% par mois", ajoute qu'elle ambitionne de "tripler son audience à moyen terme".

"Notre ascension nous permet de capter jusqu’à 5% de l’audience nationale, un an et demi après notre lancement", indique encore son cofondateur Jean-David Blanc, cité dans le communiqué.

Molotov appartient à une nouvelle génération de diffuseurs par internet dits OTT (over-the-top), qui permettent de consulter des programmes de télévision en se passant de box ou d'antenne, sur les smartphones, ordinateurs, tablettes et certains téléviseurs connectés. Son offre de base permet de visionner gratuitement les chaînes de la TNT en direct ou en différé, et des options payantes permettent d'accéder à des contenus et fonctions supplémentaires.

L'entreprise annonce en outre préparer son expansion en Europe, disant vouloir devenir un leader européen de l'OTT. "A ce titre, Molotov annoncera dans les mois à venir l'ouverture de son service dans un second pays européen. Une nouvelle levée de fonds a été initialisée afin de soutenir cette expansion", précise la start-up dans son communiqué.

La start-up créée par Jean-David Blanc, créateur d'AlloCiné, Pierre Lescure, le fondateur de Canal+, et Jean-Marc Denoual, un ancien responsable de TF1, a été lancée en juillet 2016 en France, et avait franchi en mars 2017 le cap du million d'utilisateurs.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS