En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 591.69 PTS
+0.20 %
5 517.00
-0.33 %
SBF 120 PTS
4 424.76
+0.21 %
DAX PTS
12 313.16
+0.63 %
Dowjones PTS
26 637.66
-0.07 %
7 810.71
+1.26 %
1.118
-0.35 %

Russie: adoption d'une loi controversée de contrôle d'internet

| AFP | 205 | 5 par 1 internautes
La messagerie russe Telegram, le 17 avril 2018 à Moscou
La messagerie russe Telegram, le 17 avril 2018 à Moscou ( Yuri KADOBNOV / AFP/Archives )

Les députés russes ont adopté jeudi une loi controversée visant à créer un "internet souverain" en Russie isolé des grands serveurs mondiaux, dénoncée par ses détracteurs comme un moyen pour les autorités de renforcer leur contrôle sur le réseau.

Le texte, adopté en deuxième lecture à 320 voix pour et 15 contre, devra passer désormais en troisième lecture puis par les sénateurs, ce qui constitue généralement une formalité, avant d'être promulgué par Vladimir Poutine.

Mis au point au nom de la sécurité informatique, il prévoit de permettre aux sites russes de fonctionner en se passant des serveurs étrangers. Il a été critiqué comme une tentative de contrôler les contenus, voire d'isoler progressivement l'internet russe dans un contexte de pression croissante des autorités sur les libertés.

Concrètement, le texte prévoit de créer une infrastructure permettant d'assurer le fonctionnement des ressources internet russes en cas d'impossibilité pour les opérateurs russes de se connecter aux serveurs internet étrangers.

Manifestation contre la censure sur internet, le 10 mars 2019 à Moscou
Manifestation contre la censure sur internet, le 10 mars 2019 à Moscou ( Alexander NEMENOV / AFP/Archives )

Les fournisseurs russes d'accès à internet devront également s'assurer de la mise en place sur leurs réseaux de "moyens techniques" permettant un "contrôle centralisé du trafic" pour contrer les menaces éventuelles.

Début mars, des milliers de personnes avaient manifesté en Russie contre ce projet de loi qu'ils accusaient de "censure" et de tentative d'"isoler" le pays du reste du monde.

Les autorités russes n'ont cessé de serrer ces dernières années le tour de vis sur l'internet russe, bloquant des contenus et sites liés à l'opposition, mais aussi des services qui refusaient de coopérer avec elles tels que la plateforme vidéo Dailymotion, le réseau social LinkedIn et la messagerie Telegram.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/04/2019

Au 1er trimestre 2019, le chiffre d'affaires de CIS ressort à 57 ME contre 57,2 ME pour la même période de 2018...

Publié le 24/04/2019

Carrefour a affiché, au premier trimestre 2019, un chiffre d’affaires de 20,016 milliards d'euros, en croissance de +0,5% à changes constant et +2,7% en comparable. En France, dans un nouveau…

Publié le 24/04/2019

Au premier trimestre 2019, CRIT réalise un chiffre d'affaires de 582,4 ME en croissance de 3,2%...

Publié le 24/04/2019

Michelin vient de réaliser son point d’activité du premier trimestre 2019, au terme duquel il a confirmé sa guidance annuelle. Ainsi, le fabricant de pneumatiques a publié des ventes de 5,8…