Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 568.82 PTS
+1.35 %
6 559.50
+1.25 %
SBF 120 PTS
5 139.37
+1.26 %
DAX PTS
15 669.29
+1. %
Dow Jones PTS
35 061.55
+0.68 %
15 111.79
+1.15 %
1.177
+0. %

Netflix tente l'aventure des jeux vidéo sans garantie de séduire les joueurs

| AFP | 513 | 1 par 1 internautes
Netflix veut étendre son offre en proposant des jeux vidéo
Netflix veut étendre son offre en proposant des jeux vidéo ( Olivier DOULIERY / AFP/Archives )

Netflix veut tenter sa chance dans les jeux vidéo pour garder l'attention de ses abonnés, sans garantie que sa stratégie de séduction, qui passerait par la déclinaison en jeux virtuels de films ou séries particulièrement populaires, attire en masse de nouveaux fidèles.

La plateforme, qui a bâti son succès sur la diffusion à la demande de films, séries, documentaires et, plus récemment, de shows de télé-réalité, a présenté ses ambitions mardi soir, expliquant vouloir proposer une nouvelle catégorie de contenus.

Il s'agit surtout pour Netflix, selon plusieurs analystes, de conserver ses abonnés au moment où la concurrence sur son coeur de métier se fait de plus en plus pressante.

Pour les sociétés de divertissements et de technologies qui proposent déjà des vidéos, y ajouter les jeux apparaît comme "une extension naturelle de ce qu'ils font déjà", remarque Ross Benes, analyste pour eMarketer.

"Ajouter les jeux leur permet d'aspirer encore un peu plus le temps des utilisateurs et d'ancrer encore plus cette activité dans le quotidien de leurs clients", estime-t-il.

Cette nouvelle offre pourrait inciter certains d'entre eux à rester abonnés mais, selon lui, il est peu probable qu'elle fasse s'envoler le nombre de nouveaux clients.

L'investisseur spécialisé dans les technologies Gene Munster se veut un peu plus encourageant.

"C'est une bonne tactique pour conserver et même attirer à la marge de nouveaux abonnés payants", a-t-il écrit sur Twitter en rappelant qu'environ 2 milliards de personnes jouent chaque mois aux jeux vidéo.

Tentatives infructueuses

Netflix a déjà tenté l'expérience des jeux virtuels en diffusant en 2018 un épisode entièrement interactif de la série d'anticipation "Black Mirror" et en lançant un jeu gratuit pour mobile basé sur la série populaire "Stranger Things".

Netflix veut commencer par proposer des jeux sur smartphones et tablettes
Netflix veut commencer par proposer des jeux sur smartphones et tablettes ( Behrouz MEHRI / AFP/Archives )

La plateforme veut désormais avancer progressivement, en commençant par des jeux conçus pour smartphones et tablettes sans coûts supplémentaires pour les clients existants.

"Nous allons essayer un tas de jeux différents à travers une variété de mécanismes différents pour voir ce qui fonctionne vraiment pour nos membres", a souligné le responsable des opérations, Greg Peters, lors d'une conférence téléphonique mardi.

Le groupe veut s'appuyer sur le succès de certains shows pour offrir à leurs fans de nouveaux mondes interactifs et négocie aussi avec des éditeurs de jeux vidéo pour acquérir éventuellement des licences.

Les ambitions de Netflix ne devraient avoir "aucun" impact sur le monde du jeu vidéo, affirme toutefois Michael Pachter, analyste pour Wedbush Securities.

"La direction reconnaît que le flot de nouvelles vidéos (sur sa plateforme) est moins rapide, alors même que les coûts ne cessent d'augmenter", remarque-t-il dans une note.

L'incursion dans les jeux vidéo "représente un 'nouvel objet tout beau' destiné à détourner l'attention des investisseurs" du fait que la croissance de Netflix commence à ralentir, avance M. Pachter.

"Ils vont attirer peu, voire pas, de vrais joueurs, et n'ont pas vraiment de droits de propriété intellectuelle sur des contenus leur permettant de créer de très bons jeux", estime l'analyste.

Si d'autres géants du divertissement ont déjà tenté leur chance, peu de jeux basés sur des films ou des séries ont eu un véritable succès.

"Le mariage de productions hollywoodiennes et de jeux basés sur ces contenus a connu une histoire mouvementée", remarque Joe McCormack, analyste pour Third Bridge. Disney comme NBCUniversal ont fermé leurs divisions dédiées aux jeux vidéo.

"Pour espérer changer la donne, Netflix devra surmonter les différences culturelles entre les studios d'Hollywood et les studios de jeux vidéo", estime M. McCormack.

Autre défi, la compétition particulièrement vive dans le secteur des jeux vidéo, Netflix n'ayant pas forcément les capacités techniques nécessaires à la diffusion de jeux sophistiqués.

Pour atteindre la même qualité de jeux en streaming que sur une console, il faut notamment une connexion haut débit ainsi que des manettes.

Netflix fait face sur ce créneau à des acteurs bien plus expérimentés comme Amazon, Google, Microsoft et Sony, qui proposent leurs propres services de jeux en streaming.

Les dirigeants de Netflix veulent, eux, s'appuyer sur la capacité du groupe à raconter des histoires et à produire de nouveaux contenus.

"Notre métier consiste à créer des univers et des personnages incroyables, et nous savons que les spectateurs veulent aller plus loin", a assuré Greg Peters.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2021 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de Bons d'Emission d'Obligations Convertibles en Actions avec Bons de Souscription d'Actions Attachés (« BEOCABSA ») conclu entre DBT SA et Park Capital en date…

Publié le 23/07/2021

10h00 en AllemagneIndice Ifo du climat des affaires en juillet16h00 aux Etats-UnisVentes de logements neufs en juinsource : AOF

Publié le 23/07/2021

Comme au trimestre précédent, Intel a présenté des résultats meilleurs qu'anticipé, mais les revenus tirés des très rentables puces pour centres de données continuent de baisser. En…

Publié le 23/07/2021

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.ICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.LAGARDERELe groupe…

Publié le 23/07/2021

Le chiffre d'affaires du groupe JAJ sur l'exercice est en recul de 4,8% sur l'exercice 2020/2021 à 19,2 ME...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne