En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 905.54 PTS
-0.08 %
4 908.0
+0.13 %
SBF 120 PTS
3 906.41
+0.12 %
DAX PTS
10 953.51
+0.22 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.138
+0.10 %

Les ados américains voient plus de bon que de mauvais dans les réseaux sociaux (étude)

| AFP | 195 | Aucun vote sur cette news
Les adolescents américains ont une vision plus positive que négative des réseaux sociaux, selon une étude du Pew Research Center, publiée mercredi 28 novembre 2018
Les adolescents américains ont une vision plus positive que négative des réseaux sociaux, selon une étude du Pew Research Center, publiée mercredi 28 novembre 2018 ( Eric BARADAT / AFP )

Les adolescents américains ont une vision plus positive que négative des réseaux sociaux, qu'ils apprécient car ils leur permettent d'être mieux informés de la vie et des sentiments de leurs amis, selon une étude publiée mercredi par l'institut indépendant Pew Research Center.

Quelque 81% des jeunes âgés de 13 à 17 ans sondés lors de l'enquête estiment que les réseaux sociaux sont un moyen pour eux d'être "davantage connectés à ce qui se passe dans la vie de leurs amis", un peu (44%) ou beaucoup (37%).

Ils sont également 69% à considérer que ces plateformes leur offrent la possibilité d'être "davantage au contact des sentiments de leurs amis" et à 68% de recevoir du soutien de leur part lorsqu'ils traversent des périodes difficiles.

Les "teenagers" voient aussi dans les réseaux sociaux une opportunité de montrer leur créativité (71%).

Ces avantages l'emportent très nettement, selon eux, sur les défauts de ces sociétés virtuelles.

Le premier sentiment négatif associé aux réseaux sociaux, à savoir l'impression d'être submergé par leur côté théâtral et excessif, n'est mentionné que par 45% des adolescents interrogés. Seuls 13% indiquent être très perturbés par cet aspect.

Quelque 43% des sondés disent ressentir une forme de pression qui les pousserait à ne mettre en ligne que des contenus valorisants, même si 15% seulement affirment qu'elle est forte.

Ils sont 71% à dire que les réseaux sociaux les font se sentir davantage inclus dans une communauté, contre 25% qui assurent se sentir davantage exclus.

L'étude a été réalisée du 7 au 10 avril sur un échantillon de 1.058 parents et de 743 adolescents.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Total a signé un accord pour la cession d'une participation de 4% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) Ichthys en Australie au partenaire...

Publié le 13/12/2018

Partouche a affiché, au titre de son quatrième trimestre de son exercice, un chiffre d’affaires en repli de 2,9% à 99,2 millions d’euros. Sur la période, le Produit Brut des Jeux (PBJ)…

Publié le 13/12/2018

A l’occasion de son "Investor Day", Plastic Omnium a assuré qu'il portera au cours de la période 2019-2021 une attention particulière à la génération de free cash-flow. L’enveloppe…

Publié le 13/12/2018

TechnipFMC plc annonce que son Conseil d'administration a approuvé un programme additionnel de rachat d'actions de 300 millions de dollars qui sera...

Publié le 13/12/2018

Après la mise en examen le 25 avril 2018 de deux de ses dirigeants et donc de "manière purement mécanique" la holding Bolloré annonce avait été mise en examen hier "pour les mêmes motifs et…