En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 951.12 PTS
+0.53 %
4 934.5
+0.51 %
SBF 120 PTS
3 944.87
+0.53 %
DAX PTS
11 166.13
+0.90 %
Dowjones PTS
24 465.64
+0.00 %
6 526.96
+0.00 %
1.141
+0.37 %

Les ados américains préfèrent communiquer par SMS que de se voir (étude)

| AFP | 359 | Aucun vote sur cette news
Photo d'illustration d'un smartphone prise à Washington, le 21 mars 2018
Photo d'illustration d'un smartphone prise à Washington, le 21 mars 2018 ( Eric BARADAT / AFP )

Les SMS sont le mode de communication privilégié pour plus d'adolescents américains que les rencontres en personne, selon une étude publiée lundi par l'organisation indépendante Common Sense Media.

Quelque 35% des 13-17 ans interrogés lors de l'étude indiquent préférer les SMS, contre seulement 32% pour l'échange en face à face.

Lors de la dernière enquête réalisée par Common Sense, en 2012, la rencontre en personne arrivait largement en tête (49%) devant les messages (33%).

A travers les SMS, les réseaux sociaux (16%), la conversation vidéo (10%) ou la conversation téléphonique (5%), plus des deux tiers des ados américains optent, quand ils le peuvent, pour la communication à distance, alors qu'ils n'étaient qu'une moitié il y a six ans.

Parmi les personnes de 13 à 17 ans interrogées, plus de la moitié (51%) indiquent envoyer des SMS au moins une fois par heure, et 21% "presque en continu".

Quant aux réseaux sociaux, ils font partie de la vie de 81% des sondés et sont "extrêmement importants" ou "très importants" pour 32% des adolescents.

Quelque 70% des adolescents sondés disent consulter "plus d'une fois" par jour les réseaux sociaux, alors qu'ils n'étaient que 34% en 2012.

Sans surprise, la plateforme la plus utilisée par cette tranche d'âge est Snapchat (63%), devant Instagram (61%) et Facebook (43%). En termes de préférence, Snapchat possède une nette avance, avec 41% contre 22% pour Instagram, qui arrive deuxième.

La proportion de 13-17 ans possédant leur propre smartphone est passée de 41% à 89% entre 2012 et 2018.

Quelque 54% des adolescents qui utilisent les réseaux sociaux considèrent que cela nuit à l'attention qu'ils portent aux personnes qui sont physiquement avec eux.

Ils estiment aussi à 42% que le temps passé sur les résaux sociaux les empêche de passer plus de temps avec leurs amis en personne.

A en croire leurs déclarations aux sondeurs, les adolescents américains conservent une distance avec le monde des réseaux sociaux, 66% de ceux qui les utilisent estimant pas ou peu important le fait de se faire de nouveaux amis ou de gagner des abonnés.

Pour 55% d'entre eux, il est peu ou pas important que leurs publications reçoivent des "likes".

L'étude a été réalisée en ligne auprès d'un échantillon de 1.141 jeunes âgés de 13 à 17 ans, du 22 mars au 10 avril.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

A moins de 24 heures d'une réunion extraordinaire du conseil d'administration du constructeur japonais, certains membres refuseraient de se prononcer sur l'éviction de son Président...

Publié le 21/11/2018

Alors que la guerre des prix fait rage dans les télécoms, la possibilité d'une éventuelle consolidation du marché se pose. "On a atteint des pratiques de marchés sans équivalence en Europe",…

Publié le 21/11/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 21/11/2018

Lectra s'adjuge 2,4% à 18,8 euros alors que le groupe a livré au groupe autrichien iSi Automotive une machine FocusQuantum FT6K...

Publié le 21/11/2018

Mais la situation pourrait évoluer