En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 053.31 PTS
-0.62 %
5 061.50
-0.39 %
SBF 120 PTS
4 049.60
-0.66 %
DAX PTS
11 524.34
-0.26 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.48 %
1.146
-0.42 %

Le PDG d'Apple assure que le gouvernement chinois ne peut pas espionner ses usagers

| AFP | 253 | Aucun vote sur cette news
Tim Cook, le PDG d'Apple, lors de la présentation de nouveaux produits, le 12 septembre 2018, à Cupertino en Californie
Tim Cook, le PDG d'Apple, lors de la présentation de nouveaux produits, le 12 septembre 2018, à Cupertino en Californie ( NOAH BERGER / AFP/Archives )

Le PDG d'Apple Tim Cook a assuré mardi que les autorités chinoises ne pouvaient pas accéder aux données de ses utilisateurs, même s'il a des serveurs dans ce pays, des soupçons exprimés de façon récurrente concernant les groupes technologiques présents en Chine.

"Certains pays, comme la Chine, exigent que les données de leurs citoyens restent en Chine", a observé le dirigeant dans un entretien filmé au site Vice News.

De plus, a-t-il expliqué, Pékin demande, "si l'on veut proposer un service de +cloud+ (services et stockage en ligne, NDLR), un permis. Et pour avoir un permis, il faut être une entreprise (chinoise). Donc nous avons travaillé avec une compagnie chinoise pour proposer iCloud, mais les clés (...) sont à nous".

Tim Cook ajoute que les informations sont de toute façon cryptées et qu'il n'est "pas plus facile d'obtenir des données" dans un pays plutôt que dans un autre.

Interrogé sur la récente faille de sécurité révélée par Facebook, Tim Cook en a profité une nouvelle fois pour se poser en champion des données personnelles.

"Notre business n'est pas de construire un profil détaillé de vous", a assuré M. Cook, ajoutant que dès la conception du produit, "notre défi est de récolter le moins possible (de données) sur vous. Et quand nous en avons, nous (...) les cryptons", a-t-il insisté.

"Nous ne lisons pas vos messages", a dit encore le patron du fabricant de l'iPhone.

Il a aussi estimé qu'une forme de régulation du secteur, que certains élus et associations appellent de leurs vœux concernant Google ou Facebook, pourrait être nécessaire.

"Lorsque l'économie de marché ne produit pas quelque chose de bien pour la société, je pense qu'il faut le reconnaître", dit Tim Cook.

"Je pense qu'un certain niveau de régulation des pouvoirs publics est important", ajoute le dirigeant.

A la différence de Facebook ou Google, le modèle économique d'Apple ne repose pas sur la collecte et l'exploitation commerciale des données personnelles de ses utilisateurs.

Le groupe vend d'abord des appareils et, de plus en plus, des services (streaming musical, service de paiement, stockage en ligne...).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2018

Un total de 721 patients a été recruté. L'analyse finale interviendra en 2019...

Publié le 22/10/2018

"Le chemin d'ici 2020 ne sera pas linéaire. Nous continuons à renforcer notre modèle économique pour accélérer au cours de 2019 et en 2020, vers nos objectifs"...

Publié le 22/10/2018

    WORLDLINE SA Société Anonyme au capital de 90.746.112,88 euros Siège social : River Ouest - 80 Quai Voltaire - 95870 BEZONS 323 623 603 RCS…

Publié le 22/10/2018

  Communiqué de Presse     Renforcement de GEMMES VENTURE au capital de CROSSJECT par conversion d'obligations convertibles     Dijon, le 22…

Publié le 22/10/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…