En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 942.95 PTS
-0.85 %
4 933.0
-0.74 %
SBF 120 PTS
3 946.23
-0.80 %
DAX PTS
11 163.48
-0.72 %
Dowjones PTS
25 017.44
-1.56 %
6 642.92
+0.00 %
1.143
-0.19 %

La presse française affiche son unité pour défendre le droit voisin

| AFP | 379 | Aucun vote sur cette news
Les députés européens vont examiner un projet de directive sur le droit d'auteur qui conduirait les géants de l'internet à mieux rétribuer les médias et artistes
Les députés européens vont examiner un projet de directive sur le droit d'auteur qui conduirait les géants de l'internet à mieux rétribuer les médias et artistes ( Jacques DEMARTHON / AFP/Archives )

Des responsables de la presse française ont appelé lundi soir à l'unisson le Parlement européen à approuver la réforme du droit d'auteur, qui doit créer un droit voisin au bénéfice des éditeurs de journaux, et qui est vivement combattue par les géants du Net.

"C'est nouveau que toutes les familles de la presse écrite se réunissent, face à des mastodontes qui ont des services juridiques très puissants", a relevé Pierre Louette, patron du groupe Les Echos - Le Parisien, lors d'un colloque organisé par son entreprise, et qui réunissait des partisans de la réforme.

Se réjouissant de cette unité, "même si cela a pris du temps", le patron du groupe de presse régionale La Dépêche, Jean-Michel Baylet, a appelé la presse écrite à "passer à l'action, car je ne vois pas pourquoi on laisserait piller nos contenus de manière éhontée".

"Nous avons embrassé ces nouvelles technologies en se disant qu'elles allaient régénérer notre métier, mais assez vite nous nous sommes rendus compte qu'il y avait un déséquilibre", a abondé Marc Feuillée, directeur général du groupe Le Figaro.

Même son de cloche dans la presse magazine : "nous avons perdu 70% de nos recettes sur le print (papier, ndlr) et Google et Facebook captent 92% des recettes numériques", a rappelé Claire Léost, qui dirige les magazines grand public de Lagardère Active.

Dépenses publicitaires dans les journaux
Dépenses publicitaires dans les journaux ( Alain BOMMENEL / AFP )

Pascal Ruffenach, patron du groupe Bayard (éditeur du quotidien La Croix et de nombreux magazines pour enfants) a appelé de son côté à construire une "relation équilibrée" avec les géants du Net, dans leur propre intérêt car "quand il n'y aura plus de presse, il n'y aura plus d'argent" pour ces plateformes, les annonceurs risquant de s’en détourner.

Un projet de directive sur le droit d'auteur, au coeur d'une intense bataille de lobbying dans les instances européennes, doit être soumis au vote des eurodéputés mercredi.

Google et Facebook
Google et Facebook ( Alain BOMMENEL / AFP )

Cette réforme conduirait les plateformes à mieux rétribuer les créateurs de contenus (article 13), et créerait un nouveau "droit voisin" pour les éditeurs de presse (article 11), qui permettrait aux journaux ou agences de presse, comme l'AFP, de se faire rémunérer lors de la réutilisation en ligne de leur production.

Deux fronts se sont dégagés: d'un côté les créateurs et la presse, en quête de revenus; de l'autre, une alliance inattendue entre les géants du numérique et les militants d'internet, qui craignent pour la gratuité et la liberté du web.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

Les marchés européens reculent dans le sillage de Wall Street. Les valeurs technologiques, notamment Apple, ont lourdement chuté. Ce qui pèse sur leurs concurrents européens. L’inquiétude sur…

Publié le 20/11/2018

Le CAC40 abandonne encore 0,8% en fin de matinée à 4.945 points

Publié le 20/11/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2226337/873684.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 20/11/2018

Renault poursuit sa chute entamée la veille sur la place de Paris. Ainsi, le titre du constructeur automobile recule de 2,44% à 57,62 euros, après avoir déjà abandonné 8,43% hier.…

Publié le 20/11/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 20 novembre 2018 Suivez l'actualité de BIC sur         BIC RECOIT UNE OFFRE D'ACHAT POUR BIC SPORT   Le…